Translate

samedi 6 décembre 2014

Classement Doing Business 2015 - Un climat des affaires relativement stable dans la région MENA

Le rapport 2015 "Doing Business" de la Banque Mondiale, évaluant le climat des affaires dans 158 pays, a été publié le 29 octobre 2014. Il revient sur les "efforts notables" bien que "limités" des pays de la région.

Des réformes réglementaires améliorant le commerce transfrontalier ont notamment été mises en place. 
Notons que certaines réformes engagées, concernant par exemple l'exécution des contrats ou le règlement de l'insolvabilité, ne sont pas prises en compte dans la méthodologie de la Banque Mondiale.

L’Egypte, qui occupe le 112ème rang mondial en 2015 (+1), est l’économie qui a entrepris le plus dans la région, avec 24 réformes depuis 2005. La protection des investisseurs minoritaires a notamment été renforcée.


Les autres pays de la région Afrique du Nord et du Moyen-Orient (MENA) connaissent une dégradation relative, perdant chacun quelques places. Depuis 2005, le Maroc comptabilise 19 réformes règlementaires. En 2014, le Royaume a notamment engagé une simplification administrative favorable aux entrepreneurs, réduisant les délais nécessaires pour exporter. Si l'Algérie et la Jordanie ont poursuivi l'amélioration de leurs infrastructures portuaires, réduisant ainsi les délais de traitement dans les terminaux, la Tunisie devra quant à elle veiller à maintenir les siennes compétitives.

Sur le plan fiscal, le pays du Jasmin a réduit l'impôt sur les sociétés, tandis que Israël l'a augmenté. De son côté, la Turquie a haussé les frais notariaux ainsi que les cotisations patronales. Enfin, la Palestine a introduit la possibilité de payer l'impôt sur les sociétés par quatre acomptes.

Bien que ralenties par une instabilité géopolitique persistante, les réformes réglementaires entreprises devront se poursuivre pour faire face aux nombreux défis que la région doit encore relever. Le 26 novembre 2014, l'Algérie a ainsi signé une convention avec la Banque Mondiale portant sur l'assistance technique et l'accompagnement à l'amélioration du climat des affaires dans le pays.

Source de l'article Animaweb

Aucun commentaire: