Translate

lundi 8 décembre 2014

La Semaine Méditerranéenne des Leaders Economique à Barcelone

Casa Llotja de Mar, siège de la Chambre de Commerce, d'Industrie et de Navigation de Barcelone, s'est transformée, du mercredi 26 novembre au vendredi 28 novembre, en cœur de la coopération méditerranéenne.

Pendant ces trois jours, elle a accueilli la Semaine Méditerranéenne des Leaders Economiques. 
Organisée par l'Ascame (Association des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Méditerranéenne) et la CCI de Barcelone, se sont déroulées à la Casa Llotja de Mar, dix manifestations dont le 11ème Forum sur le Développement des Affaires en Afrique du Nord (NABDF) qui a inauguré cet événement en réunissant les trois rives de la Méditerranée.

L’événement a été inauguré par le Président de l’ASCAME, M. Mohamed Choucair qui a souligné l’importance entre le partenariat public et privé pour développer la région méditerranéenne. Mise à part le chômage qui, selon le Président Choucair, est l’un des principaux défis de la région, il a également évoqué la sécurité entant qu’élément essentiel à prendre en compte pour faire de la région une zone prospère.
Le Président de la Chambre de Commerce de Barcelone, M. Miquel Valls, a appelé l’Union Européenne et la communauté Internationale à s’engager davantage pour l’aide publique afin d’encourager le développement économique de la Méditerranée.
Le coordinateur de la Semaine Méditerranéenne des Leaders Economiques et de l’ASCAME, M. Anwar Zibaoui, a évoqué le besoin d’entretenir de nouvelles relations et de concrétiser de nouvelles opportunités en faveur de la coopération économique entre les deux rives. Selon ses propres mots : « Une plateforme économique mondiale » est l’engagement de la Méditerranée.

L’inauguration officielle a compté sur la participation, en tant qu’invité d’honneur, du Ministre du Tourisme du Liban, conférencier du VI Forum du Tourisme en Méditerranée (MEDITOUR), qui a souligné la nécessité de consolider la démocratie dans le monde.
"Nous avons besoin d'un Maghreb plus uni, plus intégré, surtout économiquement, et d'une bonne coopération entre le nord et le sud au bénéficie des peuples des deux rives" a souligné M. Senen Florensa, Président exécutif de l'IEMed (Institut européen de la Méditerranée). "Une vision d'avenir est indispensable pour ces 800 millions d'habitants" insiste-t-il. Şerafettin Aşut, Président de la commission transport et logistique de l'Ascame et Président de la CCI de Mersin, a indiqué, lors du 1er Forum sur les Zones Franches et Zones Economiques Spéciales que nous devons être partenaires et non rivaux et que l'économie global demande une collaboration entre tous.

Pour Claudio Cortese, "la région dispose d'un potentiel énorme. Il n'existe pas de fatalité méditerranéenne." Le Secrétaire Général adjoint de l'Union pour la Méditerranée (UpM) poursuit sur la nécessité de s'attaquer aux défis et en premier lieu au taux de chômage chez les femmes et chez les jeunes.
"La Méditerranée est une mer de business", "l'entrepreunariat est l'ingrédient pour stimuler l'économie et l'emploi" expliquent d’une même voix Ferran Tarradellas, directeur de la Représentation de l'Union européenne à Barcelone, et Claudio Cortese lors du 1er Forum des entrepreneurs méditerranéens.
Le Secrétaire des Affaires Extérieures de la Généralité, M. Roger Albiyana,a souligné l’importance de recentrer la Méditerranée.

Pour plus d’information sur l’ASCAME et sur les divers forums qui auront lieu dans le cadre de la Semaine Méditerranéenne, n’hésitez pas à nous contacter par mail à communication@ascame.org et vous rendre sur www.medaeconomicweek.org

Source de l'article ASCAME

Aucun commentaire: