Translate

lundi 8 décembre 2014

La dégradation des sols en Méditerranée menace la sécurité alimentaire

Selon un récent rapport mis en exergue par la Commission Européenne, les changements climatiques, le tourisme et la croissance de la population accélèrent la dégradation des sols dans la région méditerranéenne. 

Si les tendances se maintiennent, d’ici 2020, 8,3 millions d’hectares de terres agricoles auront disparu depuis 1960 dans la région méditerranéenne.

Les terres arides occupent près de 33,8% de la région et une gestion inadéquate des sols, le surpâturage, la déforestation et les feux sauvages transforment une grande partie de celles-ci en déserts. Près de 30% des sols semi-arides de la région font maintenant face à la désertification, ce qui devient également un enjeu de sécurité vu son potentiel d’accroître la migration.

Source : Science for Environment Policy, service de nouvelles du directorat de l’environnement de la Commission Européenne, 30 octobre 2014

Aucun commentaire: