Translate

dimanche 21 décembre 2014

Cinq institutions médiatiques du sud de la Méditerranée vont bénéficier de l’expertise européenne grâce à un programme de pair à pair de MedMedia



Deux autorités de régulation et quatre écoles de journalisme en Tunisie, au Maroc, en Egypte, en Algérie et en Palestine bénéficieront de la première phase du programme de pair à pair de MedMedia, lancé la semaine passée.
 
Ce programme de renforcement des capacités financé par l’UE met en place un système d’échange entre des institutions médiatiques dans la région du sud de la Méditerranée avec leurs homologues des États membres de l’UE et d’autres pays partenaires. Déployée à travers le projet MedMedia, cette approche novatrice vise à aider les organismes bénéficiaires à identifier les obstacles clés et rechercher les moyens appropriés de les surmonter. Elle offre une plate-forme d’échange continu d’expériences entre pairs constituant ainsi un terreau favorable au développement d’idées nouvelles.
 
A travers le programme, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) en Tunisie développera une politique et une stratégie de communication en coopération avec des experts du Conseil supérieur de l’audiovisuel belge. Par ailleurs, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) marocaine mettra au point une stratégie de transition d’un système de régulation à un système de co-régulation, appuyée par un expert du Conseil de l’audiovisuel de la Catalogne.
 
Trois instituts et écoles de journalisme – l’Institut supérieur de l’Information et de la communication (ISIC) au Maroc, la Faculté de Communication de masse à l’Université MISR en Egypte et l’Ecole nationale supérieure de journalisme et des sciences de l’information (ENSJ/SI) en Algérie – travailleront avec leurs homologues basés dans l’UE, respectivement l’Institut des médias de l’Université FOJO Linnaeus en Suède, le Collège des médias de l’Institut de Technologie de Dublin en Irlande, et l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ-Pro) en France. Ces échanges permettront de revisiter les programmes pédagogiques dans les établissements bénéficiaires et de les adapter aux exigences de l’industrie des médias.
 
En outre, pour l’Institut palestinien des médias modernes (IMM) à l’université al-Qods, un échange d’expertise aura lieu avec l’ISIC au Maroc afin de développer une licence en Gestion des médias, diplôme qui n’est pas encore disponible en Palestine.
 
En plus des échanges individuels, des représentants des écoles de journalisme se réuniront à Rabat le 1er et le 2 avril prochains afin de discuter des défis et des résultats de chaque relation de pair à pair. Ainsi, les solutions et les innovations qui répondent aux besoins ou aux préoccupations locales seront abordées au niveau sectoriel.
 
Des réunions seront également organisées pour d’autres groupes sectoriels de pairs au fur et à mesure que le projet progresse. Le programme de pair à pair culminera en une série de conférences au cours desquelles les résultats et les progrès réalisés seront examinés et discutés par les différents groupes. Le but est d’améliorer la circulation de l’information entre les acteurs des médias et d’établir un réseau de praticiens des médias dans la région.
 
Financé par l’UE, le projet MedMedia vise à créer un environnement favorable à la réforme des médias dans la région sud de la Méditerranée. Il fait partie du programme « Média et culture pour le développement en Méditerranée du Sud », un programme à hauteur de 17 millions d’euros qui vise à soutenir le processus de réforme des médias et de la culture dans la région.
 
MedMedia met l’accent sur la législation, la réglementation, la programmation, la stratégie et le leadership en vue d’aider les médias étatiques à remplir leur mission de service public, en concurrence avec le secteur commercial. Il permettra également de renforcer la confiance du public en consolidant le rôle des médias en tant gardiens indépendants et vecteurs du débat démocratique. 
 
Pour en savoir plus
Projet MedMedia – Site internet
MedMedia – Page Facebook
EU Neighbourhood Info Centre - Culture et média

Aucun commentaire: