Translate

jeudi 18 décembre 2014

Le blocage de l'UMA coûte aux pays de la région entre 2 et 3% du PIB

Le blocage que connait l'Union du Maghreb arabe (UMA) coûte aux pays de la région entre 2 et 3% du PIB, a souligné, lundi à Tunis, le président de l'Association des économistes marocains, Mustapha El Ktiri. 

Intervenant lors d'un colloque organisé par le Centre de la Ligue arabe à Tunis sur le thème «L'intégration maghrébine et l'Union européenne», M. El Ktiri a indiqué que l'UMA est l'unique zone qui repousse le groupement, notant que cette situation provoque un manque à gagner entre 3 et 9 milliards de dollars par an, selon une étude de la Banque mondiale.

elon d'autres statistiques, le volume des échanges commerciaux entre les États de cette zone qui ne représente que 3% seulement, est le plus bas du monde en raison de l'absence de complémentarité économique, contre 60% entre les pays de l'UE, 23% entre les pays de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), 20% entre les pays de l'Amérique du Sud et 20% entre les pays de l'Afrique de l'Ouest. Après avoir mis en avant les obstacles entravant les échanges entre les États de la région, M. El Ktiri a mis l'accent sur la volonté politique pour promouvoir cette ouverture qui nécessite la libre circulation des personnes, des capitaux, des marchandises et des services.
De son côté, la représentante du secrétariat général de l'Union maghrébine, Fouzia Chakri, a passé en revue les résultats des différentes réunions maghrébines notamment la réunion de la Commission ministérielle chargée de l'économie et des finances, qui a permis d'arrêter un échéancier pour le lancement de la Banque maghrébine d'investissement et de commerce extérieur (BMICE).

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: