Translate

jeudi 18 décembre 2014

Hôpital Expo Méditerranée : le secteur de la santé mise sur l’international

Le Salon hôpital expo Méditerranée, rendez-vous d’affaires et de coopération hospitalière au Parc Chanot, s'achève ce jeudi soir. La veille, la ministre Marisol Touraine est venue y faire des annonces.

Inauguration hier au Palais des Congrès du Salon Hôpital Expo Méditerranée par la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine. Photo patrick di domenico

« Le modèle hospitalier français rayonne à l’étranger et je salue l’ensemble des acteurs du secteur qui font la fierté des établissements français mondialement reconnus », entamait mardi la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, Marisol Touraine, venue clôturer les 14e Assises nationales hospitalo-universitaires en même temps que s’ouvrait la première édition du Salon hôpital expo Méditerranée, hier. Un passage qui aura été l'occasion notament d'y annoncer le déblocage de 141 millions d'euros en faveur des hôpitaux et cliniques. Mais pas que...

Valoriser la richesse régionale

Double ambition pour ce premier Salon tenu encore jusqu’à ce soir au Palais des congrès de Marseille : valoriser la richesse régionale en matière d’innovation santé et accompagner la dynamique d’innovation des entreprises du territoire en présentant un échantillon représentatif de 10 PME développant des innovations pour le secteur de la santé.

Proposition à l’appui pour renforcer le rayonnement français à l’international, la ministre des Affaires sociales entend d’abord relancer le dispositif de formation des jeunes médecins étrangers. « Plus nous nous ouvrirons à la formation des jeunes médecins étrangers, plus nous aurons les moyens d’établir des liens futurs à l’international » pour y exporter « de nouveaux marchés en matière d’offre de soins », assure Marisol Touraine qui prévoit également de soutenir l’innovation et l’industrie du médicament via « un nouveau dispositif unique au monde qui permet le remboursement des molécules innovantes avant même leur mise sur le marché ».

87 contrats signés et 214 en cours de négociation

Autre annonce concernant cette fois les actes en matière de diagnostic et de biologie, la création « d’un forfait innovation actes médicaux plus visible ». C’est à ce titre que la ministre a permis « la prise en charge de deux nouvelles technologies, une à ultrasons pour les cancers localisés de la prostate et une prothèse épirétinienne implantée à l’intérieur et autour de l’œil », précise encore Marisol Touraine qui entend bien « réduire les délais de mise en oeuvre auprès des industriels », en témoignent les « 87 contrats signés entre les mois de juin et d’octobre et les 214 autres contrats en cours de négociation ».

Il s’agit dès lors au cœur de la future loi Santé, de « renforcer la compétitivité et l’attractivité de la France à l’échelle internationale ». Un objectif qui ne se fera pas sans la réorganisation des établissements de santé et de la territorialisation de l’offre de soins. Coopération entre les centres hospitaliers et la médecine de proximité, télé-médecine, autant de défis lancés notamment à l’ensemble des CHU du territoire hexagonal.

Par Emmanuelle Barret -Source de l'article La Marseillaise

Aucun commentaire: