Translate

dimanche 1 mai 2016

Rencontre à Grenade - Parvenir à l’égalité des sexes dans la Méditerranée

Lors de cet échange, les intervenants ont souligné que certains pays de la rive sud de la Méditerranée, notamment dans le Maghreb, ont mené depuis les années 70 un combat pour améliorer leur situation et atteindre l’égalité entre les sexes.

Tres-Festival_G1.jpg
Les intervenants à la rencontre littéraire Tres Festival ont lancé un appel aux pays du sud de la Méditerranée à déployer davantage d’efforts pour garantir l’égalité entre les deux sexes et améliorer la situation des femmes. 
Les participants à un débat sur «Les défis de la femme», initié dans le cadre de la rencontre littéraire Tres Festival, organisée par la Fondation Trois cultures de la Méditerranée, ont appelé samedi à Grenade à la promotion de la situation de la femme dans la rive sud de la Méditerranée. 

Lors de cet échange, les intervenants ont souligné que certains pays de la rive sud de la Méditerranée, notamment dans le Maghreb, ont mené depuis les années 70 un combat pour améliorer leur situation et atteindre l’égalité entre les sexes.

Dans ce sens, ils ont lancé un appel aux pays du sud de la Méditerranée à déployer davantage d’efforts pour garantir l’égalité entre les deux sexes et améliorer la situation des femmes, estimant que la condition de la femme a connu une régression significative dans le sillage des changements profonds qu’a connus la région.

Ils ont insisté, dans ce sens, sur le rôle des intellectuels méditerranéens dans la mise en place de projets et d’initiatives a même de contribuer à la promotion des droits de la femme, insistant que l’amélioration de la situation de la femme est susceptible de promouvoir les droits de l’Homme et le développement social dans la rive sud de la Méditerranée. 

L’écrivaine et penseuse égyptienne Nawal Assaadawi a indiqué, dans le même sens, que les cultures traditionalistes des pays de la Méditerranée ont imposé, tout au long de l’histoire, un concept subjectif du féminisme en tant que mouvement cherchant à promouvoir la situation de la femme.

Dans les cultures classiques de la Méditerranée, en particulier la grecque et la pharaonique, la femme occupait une place de choix dans la hiérarchie sociale, a relevé l’écrivaine égyptienne, signalant que les femmes méditerranéennes doivent s’impliquer, abstraction faite de leurs religions, cultures ou langues, dans la même bataille pour garantir l’égalité entre l’homme et la femme et aborder les tabous imposés par la société.

Initié en collaboration avec le ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration, cette rencontre s'inscrit dans le cadre du programme «Alqantara : ponts pour le dialogue et la coexistence», mis en œuvre par ce département et la fondation durant l'année en cours. 

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: