Translate

mercredi 1 février 2017

La Tunisie observe un timide retour des Français

Affaiblie par les attentats de 2015, la destination retrouve doucement des couleurs sur le marché français, comme en témoignent agences et TO.

Les touristes russes et algériens ont permis à la Tunisie de limiter les dégâts en 2016.Seuls 400 000 vacanciers hexagonaux ont choisi la Tunisie l'an passé, alors qu'ils étaient jusqu'à 1,5 million avant la révolution de Jasmin en 2011 et les attentats jihadistes de 2015.

"Il y a un début de retour de la clientèle française", explique Abdellatif Hmam, directeur de l'office du tourisme tunisien. Son sentiment est corroboré du côté français par les chiffres de réservation des membres d'Entreprises du Voyage, en hausse de 66% en novembre et de 39% en décembre 2016.

Pour 2017, l'objectif du gouvernement tunisien est "d'être dans les 500 000" touristes français, souligne Abdellatif Hmam.
Frémissement, mais pas emballement

"La destination revient fort, souligne plein d'enthousiasme Laurent Abitbol, président de Marietton Développement. En 2010, nous faisions 100 000 clients, puis c'est tombé à 8 000 en 2015. Mais l'an dernier, nous sommes remontés à 14 000 personnes et nous tablons sur 30 000 pour 2017."

"L'idée est de revenir raisonnablement, étape par étape", juge Raouf Benslimane, président de Thalasso n°1/ÔVoyages, soulignant que la Tunisie "déploie les mêmes moyens que n'importe quel autre pays européen en terme de sécurité". Son groupe compte ouvrir deux nouveaux clubs au printemps. Il table sur 10 000 clients cette année, "contre moins de 5 000 en 2016, mais plus de 80 000 avant la révolution".

La reprise reste timide, concède Serge Laurens, directeur marketing de Transat France : "la décision de rester [en Tunisie] ne s'inscrit pas dans un pragmatisme économique absolu". Idem pour TUI France, qui avait déprogrammé son club Marmara tunisien pour l'hiver 2015/2016.

Source de l'article Lechotouristique

Aucun commentaire: