Translate

mercredi 1 février 2017

Le projet « Drame, diversité et développement » de l’UE appuie la pétition demandant l’accès libre à l’espace public au Maroc

projet « Drame, diversité et développement »
Dans le but de garantir une sensibilisation accrue aux questions culturelles et de lutter contre la discrimination à l’égard des minorités, le projet « Drame, diversité et développement » financé par l’UE soutient un groupe de projets de plaidoyer innovants dans la région du sud de la Méditerranée. 

L’un de ces projets est le FADAE (Free Access and Diversity for All and Everyone – Accès libre et diversité pour tous) mené par l’association Racines au Maroc. Dans le cadre du projet, le groupe a lancé une pétition demandant l’accès libre à l’espace public fourni aux différents segments de la société, y compris les artistes, les minorités et les collectifs.

Selon la législation marocaine en vigueur, tout organisme ou groupe qui souhaite utiliser l’espace public au Maroc, qu’il s’agisse d’une action politique, d’une manifestation, d’un sit-in ou d’une représentation artistique, doit obtenir une autorisation officielle du gouvernement. Le projet vise à contester ce principe afin de soutenir les activités culturelles et artistiques dans la sphère publique. L’un des canaux de la pétition montre que la réalisation de cet objectif final suppose que le gouvernement prenne l’initiative de créer et de mettre en place un espace public sûr et sécurisé pour les groupes qui sont confrontés à des discriminations et qui souffrent du manque de liberté d’expression.

Cette pétition sera le premier cas de démocratie participative au Maroc si elle est prise en considération et mise en œuvre par le gouvernement marocain.

Drame, diversité et développement est le premier projet de subvention de la culture financé dans le cadre du programme régional «Médias et culture pour le développement dans la région sud de la Méditerranée". DDD et les sous-subventions à des projets de moindre envergure contribuent aux objectifs du programme de promotion de la diversité et de lutte contre la discrimination à l'encontre des minorités, à travers le théâtre.

Médias et culture pour le développement dans le sud de la Méditerranée a été affecté d'un budget total de 17 millions d'euros sur une période de quatre ans, dont 9 millions d'euros pour l'octroi de subventions sur une base de co-financement, et 8 millions d'euros pour un mécanisme de renforcement des capacités des médias (MedMedia) et un mécanisme de renforcement des capacités en matière de culture (MedCulture). Plus précisément, le programme vise à renforcer le rôle des médias et de la culture en tant que vecteurs de démocratisation et de développement économique et social pour les sociétés dans le sud de la Méditerranée. Dans le domaine culturel, il soutient des activités favorisant la réforme de la politique culturelle et le renforcement de la capacité des décideurs politiques en matière de culture, ainsi que la promotion des investissements et le développement des capacités commerciales des opérateurs culturels.

En savoir plus:
"Drame, Diversité et Développement" (DDD) page internet 
Med Culture page internet

Aucun commentaire: