Translate

vendredi 15 février 2013

3ème EuromedinCulture(s) Arts Forum: Quels nouveaux modèles économiques pour les arts et la culture ?

affiche france
Pour le réseau euro-méditerranéen de coopération culturelle EUROMEDINCULTURE(s) un forum n’est pas qu’un lieu de débat, c’est aussi un espace de proposition et d’action collective. L’enjeu de cette troisième édition des ARTS Forums : la mise en place pour les arts et la culture d’un modèle économique désirable.
Vous vous sentez concerné ? Alors inscrivez vous.
Commençons par nous débarrasser d’une idée reçue : laculture n’aurait qu’une valeur symbolique et sa plus-value serait essentiellement civilisationnelle, éducative ou sociale. Pourtant, la création artistique, les industries culturelles, les secteurs de l’innovation et de la connaissance représentent en Europe un chiffre d’affaires près de trois fois plus important que celui de l’industrie automobile.
A l’échelle de la planète, ce qu’il est convenu d’appeler les industries créatives, couvrent 3,4% de l’ensemble des échanges mondiaux [1]. Et, la marge de progression est énorme, puisque beaucoup de pays (notamment de l’autre rive de la Méditerranée) ne sont pas encore en mesure d’optimiser économiquement leurs capacités créatives.

Il ne s’agit pas pour autant d’ignorer la fragilité d’un secteur, par ailleurs, très hétérogène. Entre le cinéma, la télévision, le multimédia, le livre, l’art contemporain, la musique et le spectacle vivant... les modes de production, de diffusion et de socialisation des œuvres sont fondamentalement différents.Cette diversité rend impossible une approche unifiée et globale du secteur. Mais par contre, elle permet de démultiplier les approches afin de dégager non pas un modèle hégémonique et unique, mais le meilleur compromis pour le développement de tous.
Les systèmes reposant uniquement sur l’argent public ont montré leur limite, mais, dans le même temps, la marchandisation grandissante de l’offre artistique a conduit à un appauvrissement de la création. Plus que jamais, il convient de mettre en perspective les différentes stratégies de production, de financement et de développement des arts. En France, en Europe et sur l’autre rive de la Méditerranée, comment les acteurs de la vie artistique et culturels génèrent-ils leur économie ? Comment répondre à la crise ?
L’ARTS Forum de Toulon (après celui de Tunis en 2011 et d'Amman en 2012) entend offrir les conditions optimales pour comparer les expériences et les pratiques. Pour ce faire, le réseau EUROMEDINCULTURE(s) réunira des artistes et opérateurs culturels de plus de 10 pays de l’Europe et de la Méditerranée. Outre les séances plénières en présence de « grands témoins », ces journées comporteront aussi de nombreux espaces d'échanges ouverts (Open Forum Technology). Ce dispositif participatif facilite la prise de parole et l’expression de la créativité. L’enjeu ? Etre force de proposition et lancer des projets de coopération. Et le soir, un ou plusieurs spectacles offerts au public permettront d’ajouter une dimension sensible et festive aux débats.
Les ARTS Forums sont organisés par ADCEI et huit autres membres du Réseau EUROMEDINCULTURE(s), dans le cadre du projet "EUROMEDINCULTURE(s) : partages et créations", cofinancé par l'Union européenne, Programme Culture.
Source de l'information EUROMEDINCULTURE(s)
[1] Rapport sur l’économie créative 2008 - Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement

Aucun commentaire: