Translate

vendredi 15 février 2013

Deux ans après le début des soulèvements populaires, quels enjeux d’un FSM dans la région Maghreb-Mashreq ?


Le groupe de travail "Forum Social Mondial" du CRID (qui rassemble plusieurs associations : Attac, IPAM, ...) propose un cycle de séminaires préparatoires au prochain FSM, à destination des militants et de tous les publics intéressés par l’analyse du contexte politique et social dans la région Maghreb-Mashreq-Moyen Orient et/ou par le FSM. 

La première séance, programmée le 21 novembre à partir de 18 h, aura lieu au CICP sur la thématique "Deux ans après le début des soulèvements populaires, quels enjeux d’un FSM dans la région Maghreb-Mashreq ?".
Depuis janvier 2011 et la chute du dictateur tunisien, l’Afrique du nord et le Moyen-Orient ont connu des bouleversements en cascade. Plusieurs dictatures qui marquaient fortement la région et le système géopolitique international sont tombées, mais ont jeté la Tunisie, l’Egypte et la Libye dans des processus très longs de réorganisation politique, économique, sociale qui n’ont rien de longs fleuves tranquilles. Dans d’autres pays, les soulèvements continuent de façon plus ou moins violente (à Bahrein, au Koweit par exemple) et le conflit syrien menace quant à lui de faire exploser tout le Moyen-Orient.

C’est dans ce contexte que le prochain FSM se tiendra à Tunis du 26 au 30 mars prochain. Dès le Forum social mondial de Dakar, en février 2011, alors que la Tunisie et l’Egypte venaient de chasser leur dictateur, les mouvements sociaux du monde entier réunis dans la capitale sénégalaise avaient exprimé le souhait de tenir la prochaine édition du FSM dans la région, à la fois pour honorer le courage et la détermination de ses peuples, mais également pour chercher, avec eux, les voies de la solidarité et de la convergence entre leurs luttes et celles engagées ailleurs dans le monde face à la crise et aux inégalités croissantes, par les Indignés, les "occupy", les étudiants québecois ou chiliens mais aussi de plus longue date par tous les acteurs de solidarité internationale qui convergent au sein du processus "FSM".
Il s’agit lors de cette session de présenter un certain nombre d’éléments du contexte régional, pour aller vers une réflexion sur les enjeux qu’ils posent du point de vue du mouvement social, en particulier altermondialiste.

Avec :
  • Alain Gresh, journaliste et écrivain, spécialiste du Moyen-Orient
  • Hela Yousfi, sociologue
  • Gus Massiah, représentant du CRID au Conseil international du FSM
Les 3 autres temps et sujets de ce cycle de séminaire sont :
  • Mercredi 12 décembre "Conflits, guerres et basculements géopolitiques dans le monde arabe et sub-saharien"
  • Mercredi 16 janvier "Quels développements au service de la justice sociale et écologique ?"
  • Mercredi 20 février : Session double "Religions, communautés et politique dans la région Maghreb-Mashreq"/"Processus migratoires, migrants et réfugiés"
Source de l'information Euromed France

Aucun commentaire: