Translate

mardi 12 février 2013

MedESS 2013 : pour une économie durable et solidaire


Du 2 au 4 mai, se tiendra à Tunis la 1ère édition du MedESS. Un espace d’engagement et de décloisonnement qui positionne l’économie sociale et solidaire comme levier essentiel d’un développement responsable

MEDESS 2013Face à la presse dans les locaux de la CDG dont la fondation est partenaire de l’événement, les initiateurs, les groupes Macif et Crédit coopératif, ont détaillé le projet.
MedESS réunira dans la capitale tunisienne, « celles et ceux qui, collectivement, entreprennent autrement et incarnent aujourd’hui l’espoir. 750 entrepreneurs sociaux, institutions et collectivités y sont attendus ».
 MedESS est un processus qui s’inscrit dans la durée. Le congrès milite pour la construction d’un écosystème méditerranéen favorable aux entreprises sociales et à une culture économique.

Pourquoi un tel projet ?
Selon Gérard Andreck, président du groupe Macif et du conseil d’orientation de MedESS 2013, un certain nombre de constats ont inspiré l’organisation d’une telle plate-forme. « De crise en crise, des sociétés affectées sont en situation d’implosion. La conjugaison des forces sociales peut être une réponse globale pour les aider (…) De là, nous avons tenu à associer les 3 pays du Maghreb, acteurs de l’économie sociale. Il ne s’agit nullement d’un pilotage franco-français, ni d’une démarche impérialiste, mais juste un accompagnement. Le challenge à Tunis, sera de tenir un congrès dans une logique d’échanges », a-t-il précisé. Jean-Louis Bancel, président du Crédit Coopératif a abondé dans le même sens. Pour le président de l’Association internationale des banques coopératives, « on ne met pas suffisamment en valeur les initiatives qui se passent du Nord au Sud du continent africain. C’est pourquoi à Tunis, nous essayerons d’identifier et de partager des connaissances et surtout d’attirer des financeurs. Il y a un début de dynamisme avec des changements dans la rive méditerranéenne, renforcés par les aspirations de la jeunesse lors du Printemps arabe. L’économie solidaire permettra d’attaquer ce type de développement et le MedESS 2013 sera une occasion pour les financeurs de voir qu’il y a des projets ».

Le président de la Fondation de la Caisse de dépôt et de gestion (CDG) intervenant lors d’une conférence de presse à RabatMedESS ou comment allier économie et social
La vision de Medess est celle d’une économie sociale et solidaire (ESS) innovante. L’ESS se définit sur la base de critères comme la libre adhésion, la lucrativité limitée et non l’appropriation individuelle du profit, la gestion démocratique et participative sur la base du principe  « un Homme, une voix », l’autonomie de la gouvernance vis-à-vis des pouvoirs publics, l’utilité sociale, l’initiative et le financement privés ou mixtes. Dans la ligne de mire de MedESS 2013 figure aussi l’exemplarité. Il s’agit précisément d’après G.Andreck, de « présenter des exemples de réussite de l’économie sociale des pays participants et de voir quelles seront les suites concrètes dans les échanges ». Les pratiques exemplaires mis en exergue permettront « aux porteurs de projets de se donner de la visibilité et cette capacité de fierté », a souligné J.L.Bancel, car pour ce dernier «on arrive toujours à résoudre les problèmes d’argent, mais les problèmes d’engagement personnel et humain posent problème. »

MedESS 2013
5 sur 6 pays sollicités répondront présents :
- l’Italie, le Maroc, la France, l’Espagne, l’Algérie et la Tunisie.
6 activités mises à l’honneur :
-tourisme social et solidaire
-économie verte
-entrepreunariat rural
-diasporas solidaires
-inclusion sociale et professionnelle
-assistance solidaire aux personnes

Source de l’article Le Soir Les Echos
Plus d'information sur MedESS

Aucun commentaire: