Translate

jeudi 21 février 2013

Le Maroc, premier bénéficiaire sud-méditerranéen des financements de la BEI


Le montant des engagements de la Banque européenne d'investissement (BEI) dans la région du sud de la Méditerranée a atteint 1,7 milliard d'euros en 2012 dont plus de la moitié a profité au Maroc, a affirmé, lundi à Bruxelles, le vice-président de la BEI, Philippe de Fontaine Vive.

La BEI a financé en 2012 une dizaine de projets au Maroc pour un montant de près d'un milliard d'euros, a indiqué M. De Fontaine Vive dans une déclaration à la MAP en marge de la 4ème session plénière de l'Assemblée régionale et locale Euro-Méditerranéenne (ARLEM), notant qu'il s'agit d'une somme +totalement historique+.
Le vice-président de la BEI a ajouté que l'année 2012 constitue de ce fait le meilleur témoignage du partenariat pérenne, dynamique et ambitieux qui lie la BEI au Maroc, relevant que les résultats de 2013 dépendront de la capacité des promoteurs marocains à proposer à nouveau d'excellents projets.
Pour M. De fontaine Vive, le bilan très positif de l'année écoulée dénote de la qualité de la gouvernance marocaine et de la diversité des projets qui ont été proposés à la BEI ainsi que de la vivacité des plans de développement économiques et sociaux mis en œuvre par le Royaume.
Le vice-président de la BEI a salué d'autre part la résilience de l'économie marocaine face à la crise et la capacité du Royyaume de dégager des taux de croissance encore élevés au regard des standards européens qui sont beaucoup plus faibles.
Il a également fait savoir que l'année 2012 témoigne de l'engagement fort de la BEI d'accompagner les pays de la rive sud de la Méditerranée dans leurs efforts de développement et de modernisation, estimant qu'avec ce chiffre historique d'approbation de signatures et de décaissements, la BEI a atteint ses objectifs.
Source de l’article l’Opinion

Aucun commentaire: