Translate

mardi 19 mars 2013

Euromed Police III organise une formation sur les techniques et les procédures médico-légales


31 délégués de 8 Pays du Voisinage Sud de l’UE, à savoir l’Algérie, l’Egypte, Israël, la Jordanie, Le Liban, le Maroc, l’Autorité Palestinienne et la Tunisie ont suivi le séminaire de formation organisé dans le cadre du Projet financé par l’UE, Euromed Police III, portant sur ‘les techniques et procédures de la Police Technique et Scientifique’  (PTS) qui  s’est déroulé du 28 Janvier au 1er Mars 2013 dans les locaux de L’Ecole Nationale Supérieure de la Police à Saint-Cyr au Mont d’Or près de Lyon, en France.
 
Le séminaire a compris des présentations faites par les experts de la Police et de la Gendarmerie Françaises, ainsi que celles des pays partenaires (Algérie, Espagne, Liban, République tchèque), auxquelles se sont ajoutées des visites de la Sous-Direction de la PTS et de l’Institut National de la Police Scientifique (INPS).
 
Le thème traité au cours du séminaire a permis aux participants :
- de prendre pleinement conscience des récents développements de la PTS;
- de réaliser que la généralisation de l’usage de la PTS dans le domaine de la moyenne et petite délinquance ouvre de vastes possibilités d’amélioration du taux d’élucidation de délits tels que vols, cambriolages, vols de voitures, etc.
- de prendre conscience que l’utilisation des techniques de la PTS ne peut être pratiquée qu’en liaison étroite avec les autorités judiciaires, au regard de la nécessité de la préservation des droits élémentaires des êtres humains.
- d’apprendre comment une scène de crime doit être gérée, à savoir par l’application de protocoles rigoureusement suivis, visant à empêcher les scènes de crime ou d’attentats d’être “gâchées” et de permettre des investigations productives.
- de prendre conscience du fait que les bases de données, telles que celles gérées par Interpol ne pourront permettre de résoudre un grand nombre d’affaires que si les Etats les alimentent régulièrement avec les données qu’ils recueillent.
- et finalement de comprendre que la coopération internationale est une nécessité absolue pour mener efficacement des investigations avec usage de la PTS.
 
L’objectif global du projet Euromed Police III est d’encourager la coopération policière entre les pays méridionaux partenaires de l'IEVP et les pays de l'UE d'une part, et entre les pays méridionaux partenaires de l'IEVP eux-mêmes d'autre part. Il vise particulièrement à combattre les principaux aspects de la criminalité organisée tels que: la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue, la criminalité financière, la traite des êtres humains, la cybercriminalité, le trafic d'armes, la contrebande et la contrefaçon, les risques liés aux grands rassemblements, etc. L’autre objectif à long terme est de créer un réseau de police professionnelle pour une meilleure coopération et un échange de bonnes pratiques et d’expériences. 
 
Pour en savoir plus
Euromed Police III – fiche et actualités
Euromed Police III - page internet

Aucun commentaire: