Translate

dimanche 24 mars 2013

Séminaire - Comment renforcer la coopération avec la société civile dans les relations Union européenne-Maghreb?


EuroMeSCo, l'IEMed et le Groupement d'Études et de Recherches sur la Méditerranée (Germ) organisent cet atelier dans le cadre d'un programme de renforcement des capacités des centres et des instituts de recherche dans les pays méditerranéens.

L'initiative reçoit l'appui de l'Agence espagnol de coopération internationale pour le développement (AECID)
Séminaire du 25 au 26/ 03/ 2013 à Rabat à la  Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc


Programme
Les pays du Maghreb ont été les premiers à expérimenter les processus de changement politique dans le monde arabe en cours. Le Maroc, l’Algérie, la Libye et la Tunisie se trouvent aujourd’hui dans un processus de reforme de leurs systèmes politiques, bien que l’origine de ces reformes ait pris un chemin particulier dans chaque pays.
Les sociétés civiles des pays maghrébins ont été les acteurs principaux à l'origine des ces transformations politiques. Consciente de l’importance des organisations citoyennes, l’Union européenne (UE) a placé une bonne partie de ses efforts à reconstituer ses liens avec la société civile arabe. Entre autres, l’UE a publié la Communication « Les racines de la démocratie et du développement durable: l'engagement de l'Europe avec la société civile dans le domaine des relations extérieures », laquelle établit les bases d’action de l’UE pour promouvoir les relations avec les organisations de la société civile au Maghreb et ailleurs [COM(2012) 492 final].
D’un autre côté, l’UE a récemment publié sa stratégie pour « Soutenir le renforcement de la coopération et de l’intégration régionale au Maghreb: Algérie, Libye, Mauritanie, Maroc et Tunisie » [JOIN(2012) 36 final]. Cette Communication « vise essentiellement à présenter les moyens par lesquels l'UE pourrait soutenir un renforcement de la coopération entre les pays du Maghreb, en tirant parti de sa vaste expérience en matière d'intégration et compte tenu de son intérêt pour la région en tant que voisin et partenaire essentiel des cinq pays concernés ». La promotion de l’intégration régionale au Maghreb devient aussi un objectif principal de
l’action de l’UE dans la région.
Cet atelier a pour objectif d'analyser l’état des relations de coopération entre l’UE et le Maghreb ainsi que le point de vue des centres de recherche maghrébins sur le renforcement du rôle de la société civile, en prenant en considération les postulats des communications de l’UE. Cet événement fait partie d’un projet développé par l’IEMed sur le renforcement des capacités de la société civile, en particulier des centres de recherche et think tanks, et leur dialogue avec les autorités nationales et européennes dans le contexte des transformations politiques dans la région euro-méditerranéenne.
Source de l’information IEMED

Aucun commentaire: