Translate

mercredi 4 mai 2016

Météorologie Le Maroc aspire à coopérer avec le Centre européen pour les prévisions à moyen terme

Charafat Afailal, ministre déléguée chargée de l'Eau, s'est rendue au siège du Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT), à Reading (Royaume-Uni). 

Charafat-Afailal,-ministre-déléguée.jpgEn novembre 2006, la Direction de la météorologie nationale (DMN) avait signé une convention de coopération avec le CEPMMT. Le but est de bénéficier des mécanismes et techniques modernes dans un domaine scientifique de prévision connu par une évolution rapide et répondre avec plus de précision à ses besoins en matière de prévision à moyenne échéance (jusqu'à 10 jours) et saisonnière.

La coopération avec le CEPMMT permet à la DMN d'accéder à la plus grande base de données météorologiques à l'échelle internationale et d'utiliser les ressources informatiques très performantes dont dispose ce Centre. Elle vient compléter la présence de la DMN au niveau international et renforcer sa notoriété au sein de la communauté scientifique internationale, surtout qu'elle assure la troisième vice-présidence de l'Organisation mondiale de météorologie, outre la vice-présidence du premier groupe de travail du Groupe d'experts internationaux sur l'évolution du climat (GIEC) et la présidence du Consortium Aladin, projet ambitieux qui combine plusieurs pays européens et dispose des modèles numériques à maille très fine, qui fournissent des prévisions détaillées pour les échéances de 3 à 72 heures.

Le CEPMMT a été fondé en 1975 par plusieurs pays européens pour réunir les moyens informatiques, financiers et humains nécessaires afin d'assurer la recherche, le développement et la production opérationnelle dans le domaine de la prévision météorologique à moyenne échéance. 

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: