Translate

mercredi 15 juin 2016

Fondation Anna Lindh : donner aux jeunes les moyens de battre en brèche les discours extrémistes



Elisabeth Guigou, présidente de la Fondation Anna Lindh, a rencontré une vingtaine d’organisations (membres du Réseau de la FAL en Jordanie) le 1er juin 2016 à Amman. 

Au cours de cette réunion, les participants ont présenté et examiné les réalisations et les activités du réseau jordanien ainsi que les défis majeurs qu’il doit relever. Ils ont aussi échangé des vues sur les moyens à appliquer par les acteurs de la société civile pour lutter contre l’extrémisme en Jordanie. 
 
Selon la présidente Guigou, « Il n’existe pas de remède miracle contre les discours extrémistes. Nous devons inventer des moyens, nourrir les compétences et promouvoir de nouvelles idées pour empêcher la propagation de la violence ». Elle a également souligné l’importance qu'il y a à engager la jeunesse à lutter contre l’extrémisme violent, à nourrir une culture du dialogue et à promouvoir la collaboration régionale et la mobilité des connaissances. Pour conclure, elle a confirmé que la Fondation Anna Lindh s’était pleinement engagée à renforcer les actions de son réseau en Jordanie en encourageant la compréhension mutuelle et en combattant les stéréotypes.
 
La Fondation Anna Lindh pour le dialogue interculturel favorise la connaissance, le respect mutuel et le dialogue interculturel entre les populations de la région euro-méditerranéenne, au travers d'un réseau de plus de 3.000 organisations de la société civile dans 43 pays. Son budget est co-financé par l'UE (10 millions d’euros) et les États membres de l'UE (6 millions d’euros) 
 
Pour en savoir plus
Fondation Anna Lindh – fiche et actualités
Fondation Anna Lindh – site internet
Fondation Anna Lindh sur TwitterFacebookYouTube ,Flickr 

Aucun commentaire: