Translate

dimanche 19 juin 2016

Nouveau cadre pour les partenariats de migration: une coopération renforcée avec les pays tiers pour mieux gérer les migrations



La Commission européenne a exposé hier son projet de nouveau cadre de partenariat, axé sur les résultats, en vue de mobiliser et de concentrer l'action et les ressources de l'UE dans nos activités extérieures en matière de gestion des migrations.
 
L’Union européenne recherchera des partenariats sur mesure avec les principaux pays tiers d’origine et de transit, en recourant à toutes les politiques et à tous les instruments dont elle dispose pour obtenir des résultats concrets. En se fondant sur l’agenda européen en matière de migration, elle aura pour priorités de sauver des vies en mer, d'accroître le nombre de retours, de permettre aux migrants et aux réfugiés de rester près de chez eux et, à long terme, de soutenir le développement des pays tiers afin de remédier aux causes profondes de la migration irrégulière. Les contributions des États membres à ces partenariats, qu'elles soient diplomatiques, techniques ou financières, seront d’une importance capitale dans l’obtention de résultats.
 
Mme Federica Mogherini, haute représentante de l’UE a déclaré : « nous proposons une nouvelle approche en vue d'instaurer des partenariats solides avec des pays clés. Notre objectif, tout en restant axé sur le sauvetage de vies humaines en mer et le démantèlement des réseaux de passeurs, est de soutenir les pays qui accueillent tant de personnes et de favoriser la croissance dans nos pays partenaires. Nous sommes prêts à accroître notre soutien financier et opérationnel et à investir dans le développement économique et social à long terme, la sécurité, l’état de droit et les droits de l'homme, à améliorer la vie des populations et à nous attaquer aux causes de la migration. » 
 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre – Mobilité et migrations
 

Aucun commentaire: