Translate

samedi 14 février 2015

IDE au Maroc - Les investissements allemands ne représentent que 5%

Les investissements allemands ne représentent que 5% des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc, a indiqué, jeudi à Marrakech, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Miriem Bensalah-Chaqroun, notant que près de 180 entreprises allemandes opèrent actuellement dans le Royaume. 

Chaqroun_Made_in_Germany_G1.jpg«Le volume des échanges commerciaux et les investissements allemands orientés vers le Maroc restent en deçà des aspirations des deux pays», a-t-elle déploré lors d'une rencontre d'opérateurs économiques et responsables marocains avec une délégation d'hommes d'affaires allemands représentant plusieurs secteurs d'activités.

A cette occasion, Miriem Bensalah Chaqroun a présenté à la délégation allemande les opportunités d'investissement qu'offre le Royaume, dont notamment l'ouverture de son économie, la multitude d'accords de libre-échange conclus avec les grandes puissances, les plans sectoriels ambitieux de développement, les procédures administratives transparentes et la position géostratégique du Maroc.

Le directeur général de l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Larbi Bencheikh, a pour sa part, présenté aux hommes d'affaire allemands les missions de cet organisme public marocain chargé de la formation des compétences.

Et de souligner que l'OFPPT, qui est un acteur important du développement économique et social, se distingue par son ouverture sur l'ensemble des secteurs économiques, son adaptation permanente aux besoins économiques et sa capacité à accompagner les projets structurants lancés au Maroc.

«Le nombre de touristes allemands visitant le Maroc ne dépasse pas les 233.000 par an, sur un nombre total de 55 millions touristes», a déploré, de son côté, le président de la Confédération nationale du tourisme, Abdellatif Kabbaj. 

Et de faire savoir que le marché allemand qui présente d'énormes potentialités pour les opérateurs touristiques marocains, est un marché prioritaire et stratégique pour le produit touristique national, d'où la nécessité de redoubler d'efforts en matière de promotion touristique. 

Le chef de la délégation allemande, Dieter W. Haller a souligné, lui, que les opérateurs économiques allemands suivent avec un intérêt particulier le développement tous azimuts que connait le Maroc.

«Le Maroc est un pays précurseur dans le domaine des énergies renouvelables», a-t-il dit, relevant dans ce contexte que les opérateurs économiques allemands sont disposés à accompagner le Royaume dans ce domaine.

Lors de cette rencontre, les deux parties ont souligné que les relations économiques entre le Maroc et l'Allemagne peuvent être étendues et renforcées pour englober de nouveaux secteurs économiques. MAP

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: