Translate

mercredi 25 février 2015

L’Union Méditerranéenne d’Athlétisme en séminaire les 24 et 25 février à la Villa Méditerranée à Marseille

L’Union Méditerranéenne d’Athlétisme (UMA) tient un séminaire à Marseille, à la Villa Méditerranée pour une réunion on ne peut plus studieuse lors de laquelle sont notamment abordées des questions telles que le développement de l’athlétisme, les relations et la coopération internationale, le marketing, l’organisation des compétitions, le développement des épreuves sur route. Vingt-trois pays y participent dont 19 euroméditerranéens.

Bernard Amsellem et Joël Canapa (Photo archive Philippe Maillé)

Bernard Amsellem, le président de la Fédération Française d’Athlétisme copréside avec le Tunisien Fathi Hachicha l’UMA. Il explique : « L’UMA a pour objet de tisser un lien entre les deux rives de la Méditerranée. En fait l’athlétisme est là un moyen pour échanger, nous soutenir mutuellement, accueillir des athlètes pour les former et, proposer également des formateurs pour se rendre sur place. 
Dans ce monde où le conflit tend à prendre le dessus sur la paix, nous entendons conforter cette dernière. Biens sûr la Syrie et la Libye ne sont pas avec nous mais nous espérons retrouver bientôt la Libye, l’aider à reconstruire son athlétisme ». Puis d’expliquer : « Les thématiques sont définies en fonction des besoins. Par exemple, le Liban va organiser un grand championnat en 2016, nous allons les aider jusqu’à la compétition afin que celle-ci soit une réussite ».
Il aborde ensuite une question qui a animé la première matinée, les courses sur route. « Lorsque ces épreuves se sont développées, les fédérations, y compris la nôtre, n’ont pas mesuré qu’elles étaient devant un phénomène de société », indique-t-il avant d’avancer : « J’aimerais que nous arrivions à organiser un circuit méditerranéen de courses sur route et de meetings. Un va prendre de l’ampleur à Marseille, il en existe un à Rabat, un autre devrait renaître à Tunis, un meeting pourrait se dérouler à Alger et puis il en existe en Espagne... C’est là notre contribution au bien vivre ensemble dans un esprit républicain, dans l’esprit du 11 janvier. C’est modeste, mais c’est la contribution du monde de l’athlétisme ».

« Les dirigeants du mouvement sportif qui ont énormément de qualité »

« Nous essayons en tant qu’Union méditerranéenne d’athlétisme, ajoute Fathi Hachicha,d’apporter à nos fédérations ce qui leur manque. En matière de compétition, nous nous orientons sur les moins de 23 ans, nous avons eu une première compétition en 2014 à Aubagne, nous en aurons une deuxième à Tunis en 2016 ».

Joël Canapa, vice-président de la région en charge du sport souligne pour sa part : « J’aime le sport, l’athlétisme et les dirigeants du mouvement sportif qui ont énormément de qualité que j’aimerais voir partager par la société, la jeunesse, les politiques. Je me souviens de la première fois où nous avons discuté avec Bernard Amsellem et Fathi Hachicha et André Giraud, le président de la Ligue Provence-Alpes, président délégué de la Fédération, de cette union athlétique, l’idée n’a mis que trois mois pour se concrétiser ». 
Et d’insister sur l’importance de la Méditerranée : « Cette mer qui nous rassemble, notre bassin de développement économique. Une bonne partie des difficultés que nous connaissons naissent ici et c’est ici qu’il faut les régler. Une des meilleures façons pour y parvenir et de se connaître. Les travaux réalisés font énormément pour la paix, la culture, le rapprochement des peuples ». 
Joël Canapa se réjouit enfin : « Nous avons 27 pays dont Israël et la Palestine. On organise des jeux tous les deux ans et un travail dans la durée. Pendant que les grosses machines telle l’Union pour la Méditerranée sont bloquées, une petite structure comme l’UMA obtient des résultats. Et, voilà 15 jours, une nouvelle organisation, du même type a vu le jour, le réseau euroméditerranéen du mouvement olympique sportif ». 
Par Michel CAIRE - Source de l'article Destimed

Les pays membres de l’UMA
Pays fondateurs : Albanie, Algérie, Andorre, Chypre, Égypte, France, Israël, Liban, Malte, Monaco, Portugal, Slovénie, Tunisie, Bosnie-Herzégovine, Grèce, Italie, Ex République Yougoslave de Macédoine, Maroc, Palestine, Serbie, Espagne, Turquie.Retour ligne automatique
Pays entrants : Croatie, San Marino, Monténégro.

Aucun commentaire: