Translate

mardi 16 juin 2015

Diaspora – MedGeneration consolide l'émergence d'un "New Deal" pour les diasporas économiques

Organisé par la Commission Jordanienne des Investissements (JIC) et ANIMA en partenariat avec ASEZA dans le cadre du projet MedGeneration, le séminaire de plaidoyer d'Aqaba faisait suite aux recommandations formulées durant la première édition organisée à Marseille en juin 2014.

Sous le patronage de son Excellence Monsieur Yaseen Khayyat, membre du sénat Jordanien, et de Dr. Youssef Mansour, Commissaire en Chef de la Aqaba Special Economic Zone Authority (ASEZA), ce séminaire de deux jours (2 et 3 juin 2015) a réuni plus de 40 participants représentant des associations du secteur privé, ONG, organisations internationales, autorités locales et nationales ainsi que des représentants de la diaspora originaires d’Egypte, de France, de Jordanie, du Liban, de Palestine et de Tunisie.

Les échanges furent articulés autour de trois axes :
  • l’adoption d'un cadre relationnel et réglementaire favorable (politiques publiques à développer au Nord et au Sud, cadre de dialogue et de communication avec la Diaspora, obstacles à surmonter) ;
  • la création d'une structure de coordination dans les pays d'origine (services à offrir à la diaspora, opportunités à promouvoir, stratégie nationale à développer) ;
  • le développement d'instruments financiers adaptés aux investisseurs de la diaspora (fonds diaspora, véhicules financiers, rôle des acteurs institutionnels).
Les participants ont aussi assuré le suivi des recommandations prises à Marseille en juin 2014 lors du premier séminaire de plaidoyer pour la mobilisation des diasporas économiques de Méditerranée. Des progrès concrets ont ainsi pu être constatés en Jordanie, au Liban et en Palestine dans la définition d'une structure publique de coordination et de médiation qui deviendrait l’interlocuteur unique des investisseurs de la diaspora. Les participants ont également salué la création par ANIMA, Arabreneur et EBAN du réseau MBAN, qui entend notamment coupler les capacités d’investissement de la diaspora aux écosystèmes innovants de la région MENA.

La richesse des discussions a permis d'ajouter 2 nouvelles recommandations aux 6 premières formulées à Marseille :
  • développer des projets ad’hoc impliquant un soutien des pouvoirs publics aux talents de haut niveau expatriés souhaitant mettre à disposition leur savoir-faire et leurs réseaux ;
  • mobiliser les réseaux diplomatiques, en particulier les attachés commerciaux des pays de résidence, afin d’accompagner les porteurs de projet de la diaspora.
Ces recommandations pourraient constituer les fondements de nouvelles politiques publiques à même de favoriser l'engagement économique des diasporas. Elles s'inscrivent dans la ligne d'action centrale du projet MedGeneration qui contribue à améliorer la compréhension entre les diasporas économiques et les gouvernements méditerranéens, tout en posant les bases d'un dialogue constant entre les deux parties. Le comité de suivi des recommandations se réunira de nouveau lors d'un troisième séminaire de haut niveau qui sera organisé à Beyrouth fin 2015.

Télécharger les recommandations

Source de l'article Animaweb

Aucun commentaire: