Translate

dimanche 21 juin 2015

Pour un thon rouge durable et traçable en Méditerranée

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) et la Fondation Prince Albert II de Monaco ont lancé un appel, à l'ouverture de la grande saison de pêche du thon rouge de Méditerranée, "à ne pas commettre à nouveau les erreurs du passé qui avaient amené le stock au bord de l'effondrement".

Résultat de recherche d'images pour "Pour un thon rouge durable et traçable en Méditerranée"Les deux organisations ont appelé, dans un communiqué rendu public le 3 juin 2015, les pêcheurs et les distributeurs, qui sont au-delà du strict respect des mesures de gestion prévues, à s'engager rapidement sur la voie de la certification.

"Certes les premiers signes de reconstitution du stock sont encourageants, mais nous ne devons pas oublier que la décision d'augmenter le quota de pêche l'an passé ne s'est pas basée sur l'évaluation approfondie du stock.

Cette évaluation aura lieu en 2016 et nous pourrons alors donner un avis basé sur des résultats scientifiques plus robustes qui manquent encore à ce jour", a indiqué Gemma Quilez-Badia, chargée du Projet Thon Rouge au WWF Méditerranée.

La dernière réunion de la CICTA (Comité scientifique international pour la conservation des thonidés de l'Atlantique) a décidé de l'augmentation du quota de capture d'environ 20% par an, passant de 13.500 tonnes en 2014 à 16.142 tonnes en 2015 et 19.296 tonnes en 2016.

Le WWF et la Fondation Prince Albert II de Monaco restent préoccupés par une mesure "peut-être trop hâtive". En effet, il reste encore de nombreuses failles dans le système de traçabilité de cette pêcherie, particulièrement au niveau des fermes d'engraissage.

"Dès 2009, les restaurateurs de la Principauté de Monaco, sensibilisés par la dynamique impulsée par la Fondation Prince Albert II pour la préservation du thon rouge, ont montré l'exemple en enlevant cette espèce de leur carte".

"Nous les incitons à garder le cap en diversifiant leur offre, notamment en proposant aux consommateurs des espèces dont la pêcherie est durable... Pour le thon rouge, nous leur proposons d'attendre qu'il soit labellisé, seule preuve de sa durabilité", a déclaré Philippe Mondielli, directeur Scientifique de la Fondation du Prince Albert II de Monaco.

Les espèces de poisson de pêcherie durable sont identifiées par le programme "Mr. Goodfish", lancé par le Réseau Océan mondial pour sensibiliser le public et les professionnels de l'industrie poissonnière à la consommation durable des produits de mer.

"La seule manière objective de savoir si un thon rouge provient d'une pêcherie durable et traçable est d'obtenir une certification", ont laissé entendre les deux organisations..

Source de l'article Webmanagercenter

Aucun commentaire: