Translate

dimanche 21 juin 2015

Grande distribution : Carrefour revient en Algérie et inaugure son hypermarché à Alger

Résultat de recherche d'images pour "Carrefour revient en Algérie et inaugure son hypermarché à Alger"
Le leader mondial de la grande distribution, Carrefour, est de retour en Algérie à travers son premier hypermarché, inauguré le jeudi 18 juin, à Alger. L’enseigne française a choisi de s’installer dans le quartier « Les Bananiers » (Bab Ezzouar), dans l’enceinte du nouveau Centre Commercial « City Center », à quelques encablures de l’aéroport international d’Alger. 

L’accès à ce quartier à forte activité commerciale et en perpétuel essor est avantagé par une station tramway récemment fonctionnelle. S’étalant sur plus de 4000 m², la succursale propose en priorité des produits alimentaires déclinés sous une infinité de marques et références, un espace de dégustation et des services qui facilitent les achats pour les ménages.

« Les produits frais sont particulièrement valorisés dans une atmosphère conviviale », souligne la franchise française qui a prévu également des espaces de rôtisserie, un traiteur, boulangerie et pâtisserie (avec cuisson sur place), du gros électroménager, du bricolage, du multimédia... « La sélection, le contrôle et la qualité des produits sont soumis à des exigences strictes. 

CarrefourLa sécurité alimentaire demeure une priorité constante pour garantir aux clients des achats en toute confiance », a tenu à assurer Carrefour, dans un communiqué publié la veille de l’inauguration. 

La nouvelle implantation, qui emploie 300 employés formés en Tunisie et en France, est gérée par la société HDA (Hyper Distribution Algérie), fruit du partenariat entre une société d’investissement algéro-saoudienne (Asicom) et Ulysse Hyper Distribution, qui exploite déjà l’enseigne Carrefour en Tunisie. 

Reste à voir si le retour de Carrefour en Algérie s’inscrira cette fois-ci dans la durée, contrairement à sa première expérience, entamée en 2006 et avortée au bout de trois années seulement de présence. Conclu avec le groupe privé algérien Arcofina, le partenariat qui prévoyait l’ouverture de 18 hypermarchés dans le pays, n’en a concrétisé qu’un seul. La principale contrainte soulevée alors était liée à l’indisponibilité du foncier, avait expliqué le patron d’Arcofina, Abdelouahab Rahim. 

Pour le distributeur français, il s’agit visiblement d’une véritable offensive dans le continent noir opéré courant 2015 puisqu’il prévoit, outre ce retour en Algérie, d’autres arrivées dès octobre au Kenya, puis en Côte d’Ivoire avant la fin de l’année.

Par Fatima Abbad - Source de l'article Destimed

Aucun commentaire: