Translate

dimanche 14 juin 2015

Mihoubi annonce le retour du festival méditerranéen du cinéma à Annaba

Le ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, a annoncé mardi à Annaba que cette ville renouerait avec l’organisation du festival méditerranéen du cinéma après 30 ans d’éclipse.

Le ministre qui présidait au théâtre Azzedine Medjoubi la cérémonie d’ouverture des journées culturelles des écoles de formation artistique, M Mihoubi a estimé que le retour de cette manifestation culturelle sera ‘‘un premier pas vers le recouvrement par Annaba de son statut de capitale méditerranéenne du cinéma, habituée, à l’instar d’autres villes du bassin méditerranéen, au mouvement du septième art’’.

Mihoubi a indiqué, dans ce contexte, que son département allait entamer les préparatifs sur les plans matériel, technique et humain pour que l’antique Hippone puisse accueillir cette manifestation ‘‘d’ici la fin de l’année 2015’’.

L’acte culturel doit ‘‘accompagner les évolutions en cours dans notre pays’’, a par ailleurs indiqué le ministre, affirmant que son département ouvrira un atelier encadré par des experts qui sera chargé de réviser les programmes des écoles des arts en tirant profit des expériences réussies.

Mettant l’accent sur la créativité des artistes algériens, M. Mihoubi a appelé à préserver la mémoire artistique algérienne, notamment celle du 4ème art, avant de souligner que la priorité sera accordée aux productions théâtrales inspirées de la littérature nationale et du riche patrimoine populaire.

Il a également appelé à réserver, au sein des espaces muséaux, une place pour faire connaître les grandes figures nationales de la pensée et de la culture, estimant que ‘‘l’une des responsabilités de notre génération est de combattre l’oubli’’.

En marge des journées culturelles des écoles des beaux-arts de Constantine, Batna et Annaba, le ministre a assisté à des spectacles de musique et de danse avant d’inaugurer des ateliers de peinture et de musique en plein air. Il a également visité une exposition d’arts plastiques et d’instruments de musique.

Source de l'article Radioalgérie

Aucun commentaire: