Translate

dimanche 20 décembre 2015

Accord Algérie-UE sur la pêche: lancement à Ain Temouchent du programme "DIVECO 2" pour la région Ouest

Un programme d’appui à la diversification de l’économie nationale consacré au secteur de la pêche "DIVECO 2" a été lancé dimanche à Ain Temouchent, retenue comme wilaya pilote pour la région Ouest du pays, a annoncé le directeur national de ce programme.

Accord Algérie-UE sur la pêche: lancement à Ain Temouchent du programme "DIVECO 2" pour la région Ouest"Après Sétif pour la région Est, nous lançons, aujourd’hui (ndlr dimanche), ce programme à partir du siège de la direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya d’Ain Temouchent", a déclaré Reghis Mustapha, représentant du ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche en rappelant que trois wilayas pilotes ont été retenues : Sétif, Ain Temouchent et Skikda.

Lors d'une rencontre qui a réuni des experts permanents de l’UE, les responsables du secteur et ceux de la corporation locale, ainsi que des représentants du mouvement associatif versé dans ce domaine, le directeur national de DIVECO 2 a souligné que ce programme, qui succède à DIVECO 1 consacré à l’agriculture, au tourisme et à l’agroalimentaire, "vise à accompagner et appuyer le secteur de la pêche en vue de diversifier l’économie nationale hors hydrocarbures".

Une unité permanente d’appui (UAP/DIVECO 2) constituée d’experts pluridisciplinaires a été mise en place pour concrétiser cet objectif, a-t-il indiqué, affirmant que "le choix d’Ain Temouchent n’est pas fortuit au vu de ses potentialités dans ce domaine, notamment pour ce qui est de l’aquaculture et de sa zone d’activités aquacoles prioritaire de Sbiâat".

Abondant dans ce sens, le chef d’équipe "UAP", Jean Weigl, a expliqué qu’il s’agit d’une assistance technique au programme de financement de l’UE qui servira à l’élaboration d’un devis-programme devant déterminer le fonds à débloquer à partir de ce diagnostic. "Nous sommes en phase de préparation du terrain pour le lancement du programme", a-t-il fait savoir, annonçant qu'une seconde visite d'experts européens est prévue entre le 15 janvier et le 15 février prochains.

M.Weigl a souligné que les fiches techniques qui seront élaborées, à cette occasion, détermineront les engagements financiers ainsi que les procédures de passation de marché.

Lors des débats et en réponse à des préoccupations de professionnels, M. Reghis a rassuré que les Chambres de la pêche et le mouvement associatif du secteur ne sont pas exclus de ce programme, invitant ceux-ci à adhérer au réseau national de la pêche artisanale constitué au niveau du ministère.

Il a signalé que l’action de cette unité d’appui a été fixée à 27 mois. M.Reghis a aussi annoncé qu'une opération est en cours au Ministère, portant sur l’élaboration d’un plan d’aménagement de la pêche en Algérie et devant déterminer, entre autres, les quotas de pêche.

Le programme de cette visite de travail de trois jours faisant suite à la convention passée entre l'Algérie et l'UE prévoit, selon le directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya, Boukabrine Sahnoune, une visite dimanche du port de pêche de Beni Saf, d’unités de production de glace et de réparation navale et de l’antenne du CNRDPA qui fait l’objet de travaux d’aménagement.

Les journées du lundi et mardi seront consacrées au secteur de l’aquaculture à S’biâat, à la présentation des différents projets d’investissement à M’said et au chantier de l’abri de pêche de Madagh et au port de Bouzedjar.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: