Translate

dimanche 13 décembre 2015

Apéros-Sciences de la Méditerranée + 2°C, Ça chauffe pour ma pomme !

Date : 15 décembre
Tarif : Entrée libre dans la limite des places disponibles
Lieu : Villa Méditerranée / Heure : 18h 


Venez débattre !

Le Mardi 15 décembre 2015
+2°C, ça chauffe pour ma pomme ! 
Comment les changements climatiques en Méditerranée impactent-ils la biodiversité et les récoltes ? Lutter ou s’adapter : on expérimente !

5 rencontres pour discuter avec des chercheurs, des entrepreneurs et des acteurs du monde associatif sur les enjeux de l’environnement et des sociétés en Méditerranée.

Des débats animés par les étudiants d’Aix Marseille Université modérés par Thierry Noir, journaliste et avec la présence de Radio Grenouille.

+ 2°C, Ça chauffe pour ma pomme !

Parmi les enjeux des changements climatiques en Méditerranée, la récurrence d’épisodes météorologiques extrêmes (inondations, sécheresses…) perturbe la biodiversité et risque d’affecter les rendements agricoles dans les décennies à venir, mettant en question la sécurité alimentaire, notamment celle des populations déjà fragiles. Comment lutter et s’adapter au changement climatique ? Chercheurs et acteurs locaux expérimentent la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de nouvelles pratiques dans le domaine agricole.

Avec

Mme Alberte Bondeau , physicienne des systèmes environnementaux, chargée de recherche CNRS à l’Institut méditerranéen de biodiversité et d’écologie (AMU/CNRS/IRD/UAPV) nous apporte un repérage des connaissances actuelles sur l’impact des changements climatiques – observé ou attendu – sur les écosystèmes.

Mme Ahlam Hamim , chargée de recherche en Horticulture à l’Institut National de la Recherche Agronomique (Tanger-Maroc) et doctorante (IMBE, Université Cadi Ayyad, Faculté des Sciences Semlaliya, Laboratoire d’écologie et Environnement sous la direction de Pr Hafidi Mohammed et Dr Robin Duponnois IRD) nous présente comment des associations symbiotiques plantes-champignons pourraient permettre l’adaptation des cultures aux changements environnementaux.

Mr Antoine Martin-Chave , directeur du département développement, présentera les solutions d’adaptation que le Groupe Énergies renouvelables, Environnement, Solidarités (GERES) développe avec les populations les plus touchées par les variations climatiques. Un défi de taille qui allie la lutte contre la pauvreté et un développement sobre en carbone, notamment dans le domaine agricole.

Source de l'article Villa Méditerranée

Aucun commentaire: