Translate

mercredi 16 décembre 2015

Le projet énergétique CES-MED, un choix exemplaire au service du développement durable

Le projet énergétique CES-MED (Cleaner Energy Saving Mediterranean Cities) constitue un "choix exemplaire" au service du développement durable et de l'économie locale, ont affirmé jeudi à Batna des participants à une journée d’étude sur les énergies durables.

Résultat de recherche d'images pour "Cleaner Energy Saving Mediterranean Cities"L’efficacité de ce projet énergétique, financé par l'Union Européenne (UE) et mis en oeuvre en collaboration avec l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (APRUE), s'appuie sur des "solutions novatrices à grands impacts sur les domaines économique, social et environnemental", a estimé le président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Batna, Abdelkrim Maroc.

Cette journée, organisée par la commune et l'université de Batna, sous le slogan "une stratégie énergétique au service du développement durable", vise également à engager un débat autour des solutions à mettre en place pour réduire la consommation des énergie fossiles et aller vers les énergies durables et propres, a-t-on indiqué.

Les animateurs du projet CES-MED qui est un programme régional destiné à accompagner les municipalités de (8) huit pays de la rive sud du bassin méditerranéen, ont recommandé de leur côté le recours à l’énergie solaire pour l’alimentation de l’éclairage public, des écoles et des mosquées.

Les intervenants ont exposé les chiffres des consommations énergétiques de la commune de Batna, les attentes du programme CES-MED et les actions susceptibles de contribuer à réduire les émanations de dioxyde de carbone.

Ils ont indiqué, à ce propos, que la contribution du citoyen est "vitale" pour exécuter ce programme qui vise un environnement propre, ambitionnant de développer des énergies "amies de l’environnement".

Ce projet qui concerne, dans une première phase, les villes de Batna, de Sidi Bel-Abbes et de Boumerdès, sélectionnées de concert avec les autorités algériennes, porte sur l’amélioration de la qualité de service en matière d’électrification publique et la sensibilisation à la diminution de l’utilisation des énergies fossiles.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: