Translate

dimanche 13 décembre 2015

L’UE met en garde contre les conséquences désastreuses si les négociations restaient dans l'impasse en Libye



La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a mis en garde hier que si les négociations restaient dans l'impasse, la Libye verrait de nouveau augmenter l'insécurité et l'instabilité, s'accentuer la menace que représentent les groupes terroristes, s'aggraver la situation économique et financière, et empirer la crise humanitaire.
 
« Faire un choix difficile exige toujours de faire preuve de courage et de leadership, mais l'avenir d'un pays et de son peuple passe nécessairement par des choix difficiles, » a-t-elle déclaré.
 
Elle a précisé que le représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies, M. Martin Kobler, s'emploie activement à mener à bonne fin dans les meilleurs délais le dialogue politique libyen, « et (que) nous attendons de toutes les parties libyennes qu'elles fassent preuve de courage et marquent leur accord sur un gouvernement d'entente nationale. »

La Haute représentante a assuré que l'UE était prête à soutenir le nouveau gouvernement d'entente nationale au moyen d'un ensemble substantiel de mesures d'aide d'un montant de 100 millions d'euros, l’objectif étant de contribuer à assurer la fourniture des services dont la population libyenne a besoin d'urgence. 
 
Pour en savoir plus
SEAE – Libye
Page web EU Neighbourhood Info Centre – Libye
Délégation de l’UE en Libye – site internet et page Facebook 

Aucun commentaire: