Translate

vendredi 25 décembre 2015

La présidente de la Fondation Anna Lindh appelle à l’action lors de la conférence de Rome sur les dialogues méditerranéen



La présidente de la Fondation Anna Lindh, Élisabeth Guigou, a appelé à un discours alternatif dans la région pour lutter contre la radicalisation, lors d'une conférence sur la mise en place d’un agenda positif dans la Méditerranée, organisée hier à Rome.
 
Guigou a participé à une table ronde sur la politique sécuritaire méditerranéenne partagée, aux côtés de la ministre italienne de la défense Roberta Pinotti, du ministre britannique pour l'Europe David Lidignton, du ministre marocain des affaires étrangères Salaheddine Mezouar, ainsi que du Secrétaire général de la Ligue arabe Nabil El Araby.
 
Guigou a déclaré qu’une stratégie militaire était nécessaire pour lutter contre le terrorisme, mais a souligné que les actions devraient aller au-delà du militaire, et a évoqué l'expérience du programme Young Arab Voices.
 
La Fondation Anna Lindh se prépare à lancer un programme régional d'action impliquant des jeunes qui comprendra des investissements à grande échelle dans la formation à la communication et au plaidoyer, et l'expansion du programme phare de débat « Young Arab Voices ».
 
La Fondation Anna Lindh pour le dialogue interculturel favorise la connaissance, le respect mutuel et le dialogue interculturel entre les populations de la région euro-méditerranéenne, au travers d'un réseau de plus de 3.000 organisations de la société civile dans 43 pays. Son budget est co-financé par l'UE (10 millions d’euros) et les États membres de l'UE (6 millions d’euros) 
 
Pour en savoir plus
Fondation Anna Lindh – fiche et actualités
Fondation Anna Lindh – site internet
Fondation Anna Lindh sur TwitterFacebookYouTube ,Flickr 
 

Aucun commentaire: