Translate

vendredi 25 décembre 2015

PME : la BERD apporte 100 millions d’euros au groupe marocain Banque populaire

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a débloqué le 18 décembre un prêt de 100 millions d’euros en faveur de la Banque centrale populaire (BCP), dans la continuité de financements similaires réalisés en 2013 et 2014. Ces ressources sont destinées au soutien des PME du Maroc.

Le prêt de 100 millions d’euros alloué vendredi à la Banque centrale populaire (BCP) par la BERD viendra soutenir les petites moyennes entreprises et industries (PME-PMI) marocaines dans leur croissance à l’export, ont indiqué les deux établissements après avoir conclu le nouvel accord de financement. «Améliorer l’accès au financement pour les PME du pays contribuera à stimuler leur compétitivité et à consolider et renforcer l’industrie manufacturière, grande créatrice d’emplois », a expliqué Laurent Chabrier, directeur du bureau Maroc de la BERD, ouvert en avril.

Le groupe Banque Populaire apportera également un soutien technique aux PME-PMI qui bénéficieront de garanties et d’avances de fonds.

La BERD avait accordé une ligne de financement de 100 millions d’euros à la BCP en novembre 2014 pour renforcer les prêts accordés aux micro-entreprises et aux PME marocaines. Ce financement s’ajoutait à une autre facilité de crédit BERD-BCP, elle mise sur pied en juin 2013 et dotée de 50 millions de dollars.

Contractualisation

«Ce sont principalement les opérateurs des industries automobile et textile qui ont guidé notre réflexion pour la contractualisation de cette ligne et de cette assistance technique qui profiteront à des entreprises qui ont des projets d’investissements et dont le chiffre d’affaires n’excédera pas 500 millions de dirhams [45,8 millions d’euros]», détaille Soumia Alami Ouali, directrice générale adjointe en charge du pôle PME à la BCP, interrogée par Jeune Afrique.

« Ce prêt permettra d’apporter de la valeur ajoutée, en termes de transfert d’expertise et de compétitivité, attendue par les industries dans le cadre de leur plan de développement sur les cinq prochaines années », ajoute-t-elle.

Ainsi, en plus des lignes de crédit mises à disposition des entreprises s’ajouteront une aide technique et des conseils financés par la Facilité d’investissement pour le voisinage (qui relève de la politique européenne de voisinage) et par le Fonds spécial des actionnaires de la BERD, créé en mai 2012 dans la foulée de l’élection du nouveau président de la Banque, le Britannique Suma Chakrabarti.

Doté d’un milliard d’euros, ce fonds entend adresser les besoins de financement de quatre « démocraties arabes émergentes », l’Égypte, la Tunisie, le Maroc et la Jordanie.

Fondée en 1991 pour favoriser le passage des pays de l’ex-bloc soviétique à l’économie de marché, la BERD intervenait précédemment dans les seuls pays d’Europe de l’Est et d’Asie centrale, avant de s’ouvrir à partir de 2012 aux pays de la partie méridionale et orientale du bassin méditerranéen (Semed). Depuis 2012, la BERD a déjà investi 874 millions d’euros dans 24 projets au Maroc.

Central

BCP, l’organe central du groupe mutualiste marocain Banque populaire qui compte 1 355 agences au Maroc, a réalisé un produit net bancaire de 7,7 milliards de dirhams (703,37 millions d’euros) au premier semestre 2015 en progression de +3,4 % par rapport à juin 2014, pour un résultat net part du groupe de 1,2 milliard de dirhams (+9,3 %).

Le total de bilan du groupe bancaire marocain a progressé de +3,1 % entre janvier et juin 2015 à 319,2 milliards de dirhams.

Source de l'article Jeune Afrique

Aucun commentaire: