Translate

mercredi 16 novembre 2016

Avec Averroès, surmonter la faille pour éviter la « mort Méditerranée »

La 23ème édition des Rencontres d’Averroès se déroule du 10 au 13 novembre à Marseille au théâtre de La Criée. Un sujet : « Penser la Méditerranée des deux rives »

averroes affiche

Un an, jour pour jour, après les abominables carnages parisiens des terrasses et du bataclan, les participants aux rencontres marseillaises d’Averroès se pencheront dimanche 13 novembre 2016 sur la « faille dans la cité. » Dans une ville-sismographe où se répercute la moindre secousse du bassin méditerranéen, le dialogue ne peut cesser de se nouer, avec le constant souci d’élever le débat. Marseille n’est elle pas, depuis toujours, l’épicentre du brassage des hommes et des cultures de tous les rivages, du sud et du nord, de l’orient et du couchant ?

Tentant de redonner un visage souriant à l’avenir, de penser l’après du désastre, il s’agit de chercher à combler trois autres failles.. Le gouffre historique, la béance géographique (samedi 12 novembre) et l’écart généalogique, dès le vendredi 11.
Ces échanges , débats et tables rondes commenceront le jeudi 10/11 au théâtre de la Criée. Sous la glorieuse figure d’Averroès, ce juriste musulmo-andalou qui se voulut « passeur d’entre les mondes. » Deux historiens tenteront ce premier soir de répondre à cette redoutable interrogation : « Qu’est ce que l’Islam a changé à la Méditerranée ?« 
Être dans le bon(d)

Refusant de subir passivement une quotidienne tragédie, les riverains éclairés de notre lac commun ne peuvent accepter qu’il devienne « la mort Méditerranée ». Aussi, chercheurs, artistes et philosophes vont s’efforcer pendant ces quatre jours, selon la formule du poète René Char, d’ »être dans le bond ».. Mais pas le bonisme prêchi-prêcha du genre « tout le monde il est beau, etc… » En se gardant aussi de sombrer dans le déprimant aquoibonisme.. L’enjeu consiste à ne pas louper ce bond de géant, si les peuples veulent vraiment lancer des ponts plutôt que d’ériger des murs. Bref « surmonter la faille.»


Source de l'article Go-Met

Aucun commentaire: