Translate

mercredi 23 novembre 2016

La BERD et l’UpM lancent un programme pour soutenir les énergies renouvelables privées en Afrique du Nord et au Proche-Orient

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) et l’Union pour la Méditerranée (UpM) ont lancé un programme commun visant à stimuler le développement des marchés des énergies renouvelables privées en Égypte, en Jordanie, au Maroc et en Tunisie.
 
Résultat de recherche d'images pour "BERD et UPM"

Le Cadre des énergies renouvelables privées SEMED (SEMED Private Renewable Energy Framework – SPREF), un cadre de financement de 227,5 millions d’euros, a été présenté à l’occasion de la Journée européenne de l’énergie lors de la conférence internationale sur le climat de la COP22 à Marrakech.
 
Ce programme aidera la région à réduire sa forte dépendance à l’égard des importations d’hydrocarbures. Il vise à mobiliser davantage d’investissements, pouvant aller jusqu’à 834 millions d’euros, de la part d’autres intervenants. Ce cadre de financement sera également accompagné d’un soutien de coopération technique ciblé pour la mise en œuvre de projets d’énergies renouvelables dans la région afin d’empêcher l’émission de 780 000 tonnes de CO2 par an.
 
Le SPREF entre dans le cadre de la plateforme de l’UpM sur l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique, lancée ce même jour, qui a pour objectif de promouvoir le déploiement de mesures relatives aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique, centrées sur la création, la transmission, la distribution et la consommation finale d’énergie. Le premier projet du programme SPREF est le parc éolien Khalladi de 120 MW, près de Tanger, au Maroc, l’un des premiers projets privés de production d’énergies renouvelables du pays.  
 
En savoir plus

Aucun commentaire: