Translate

mercredi 23 novembre 2016

L’art culinaire sicilien et ses influences nord-africaines présentés à Alger

Une présentation d’un ouvrage abordant l’influence de la culture arabo-berbère dans l’art culinaire de la Sicile et une dégustation de mets préparés par un chef de cette région insulaire du sud de l’Italie ont été organisées mardi à la faveur de la première Semaine de la cuisine italienne dans le monde qui se tient jusqu’au 27 novembre à Alger.

L’art culinaire sicilien et ses influences nord-africaines présentés à Alger

L’écrivaine et traductrice Maruzza Loria a animé au Centre culturel italien d’Alger (Cci) une conférence autour du livre « Yasmina. Sept histoires et cinquante recettes de Sicile au parfum de la Méditerranée », une fiction inspirée des Miles et Une nuits et se déroulant au XIe siècle, à la fin de deux cents ans de présence musulmane en Sicile et au début de sa conquête par les Normands.

La chef sicilienne Marilu Terrasi a, pour sa part, proposé au public venu en nombre important des plats typiques de cette région, faits à base de produits que l’on retrouve également dans la cuisine d’Afrique du nord tels que les fèves séchées et les sardines.

Cette proximité entre les gastronomies des deux rives de la Méditerranée a été développée par Maruzza Loria qui évoque dans son livre- coécrit en 2009 avec le Français Serge Quadruppani- des recettes influencées par la domination de la dynastie Fatimide sur la Sicile, des plats encore préparés aujourd’hui, a-t-elle notée.

L’auteure originaire de Palerme et qui a puisé les recettes de son livre chez son propre entourage et grâce des recherches historiques, a également affirmé que les pâtes, met italien par excellence avec la pizza, avaient « une origine arabe », relevant que la première fabrique de pâtes en Italie se trouvait dans un village situé à quelques kilomètres de sa ville natale.

Autre plat célèbre d’origine nord-africaine devenu aussi une spécialité sicilienne, le couscous, célébré depuis plus de vingt ans dans cette région à travers un Festival international annuel remporté en 2005 par la maison algérienne Lahlou, ainsi que l’a rappelé la directrice du Cci, Maria Battaglia, lors de la rencontre.

Se tenant dans 150 pays avec pas moins de 8.300 évènements, la Semaine de la cuisine italienne dans le monde, prévoit, à Alger, des projections de films, des dégustations de plats de chefs de différentes régions d’Italie, des conférences sur la gastronomie et une « pizza show » dans un centre commercial de la Capitale.

Organisée par le Cci, l’ambassade d’Italie à Alger et l’Agence italienne pour le commerce extérieur en Algérie, cette semaine gastronomique met aussi à l’honneur sept restaurants de spécialités italiennes à Alger et Oran.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: