Translate

lundi 24 décembre 2012

La BERD finance une centrale en Jordanie pour aider à répondre aux pénuries d'énergie dans le pays



La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a dégagé un prêt de 100 millions de dollars pour la construction et le développement de la centrale électrique d'Al Manakher, en Jordanie. Cette transaction entend aider à répondre aux graves pénuries d'énergie dans le pays et à assurer la sécurité des futurs approvisionnements énergétiques. Elle s'inscrit dans la stratégie de la BERD visant à soutenir la modernisation de l'économie jordanienne.
 
Selon un communiqué de presse de la BERD, la construction de la nouvelle centrale, située à 15 km à l'Est de la capitale jordanienne, Amman, est absolument nécessaire pour augmenter les capacités du pays et ainsi éviter les pannes de courant généralisées lors des pics de demande et pour augmenter l'approvisionnement électrique à court terme en Jordanie à une époque où la demande augmente rapidement.
 
À moyen terme, la centrale aidera aussi la Jordanie à préparer son réseau électrique à une plus grande utilisation des énergies renouvelables.
 
« Nous sommes ravis de financer le premier projet électrique de la BERD en Jordanie et, en effet, dans la région du Sud et de l'Est de la Méditerranée. C'est une région dans laquelle la demande d'énergie croît rapidement et il est essentiel de garantir des investissements du secteur privé pour assurer le développement de cette infrastructure cruciale. La Jordanie est confrontée à un défi réel et immédiat dans la production de réserves énergétiques stables et fiables, ce à quoi répondra cette centrale grâce aux technologies les plus modernes et efficaces », a déclaré Nandita Parshad, directrice Électricité et énergie à la BERD.
 
« Le projet à Al Manakher est une étape importante du démarrage de nos opérations dans le Sud et l'Est de la Méditerranée et dans le secteur énergétique avec des sponsors privés », a affirmé Hildegard Gacek, Directrice générale pour les régions du Sud et de l'Est de la Méditerranée à la BERD. « Depuis le début de nos activités dans la région en septembre 2012, nous avons déjà signé quatre projets pour un total de 195 millions d'euros. Nous sommes déterminés à justifier la confiance que nos actionnaires ont placée en nous en contribuant à soutenir la région dans sa réponse aux défis urgents auxquels elle est confrontée. »
 
La BERD a commencé à investir en Jordanie plus tôt dans l'année. En septembre, elle a fourni un premier financement visant à soutenir les opérations commerciales des entreprises jordaniennes.
 
D'ici 2015, la BERD espère investir jusqu'à 2,5 milliards dans la région du Sud et de l'Est de la Méditerranée, notamment en Jordanie, au Maroc en Égypte et en Tunisie.
 
La BERD a étendu son mandat à cette région en réponse aux appels de la communauté internationale et des pays eux-mêmes, à la suite des changements politiques dans la région. La BERD a été fondée en 1991 pour encourager le développement des économies de marché, initialement en Europe centrale et de l'Est.  
 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre - Jordanie

Aucun commentaire: