Translate

mercredi 12 décembre 2012

Les Chambres de commerce et d'industrie d'Afrique et du Monde arabe ont appelé à la création progressive d'une zone de libre-échange

Les participants à la 3e réunion des chambres de commerce et d'industrie d'Afrique et du monde arabe qui a clos ses travaux vendredi dernier à Tanger au Maroc, ont appelé à la création progressive d'une zone de libre-échange arabo-africaine afin de renforcer la coopération économique et l'investissement entre les deux régions. 
zone_libre_echange_arabo_africaine-g_02122012103700.jpg
Dans leurs recommandations sanctionnant les travaux de cette réunion de deux jours placée sous le thème "Investissements et échanges commerciaux arabo-africains : émergence d'un nouveau pôle économique", les participants ont appelé au démantèlement des barrières douanières et l'encouragement de l'investissement entre pays arabes et africains. 
Ils ont estimé qu'il est opportun de mettre à profit les grands potentiels des pays arabes et africains en richesses naturelles, ressources humaines et capacités financières afin de faire émerger un nouveau pôle économique mondial, en ouvrant des canaux de dialogue et de coordination permanents et en mettant en place une base de données commune sur les acteurs économiques, les législations et les investissements dans le monde arabes et en Afrique. 
La rencontre s'est tenue en présence de représentants de l'association des Sénats, Choura et Conseils équivalents d'Afrique et du monde arabe et de délégués de chambres de commerce et d'industrie d'Afrique et du monde arabe et de certaines institutions internationales, arabes et africaines. 
La réunion avait pour objectif notamment de stimuler la réflexion sur les moyens susceptibles de mettre en place un partenariat d'investissements et d'échanges commerciaux entre les pays africains et ceux du monde arabe et d'identifier les divers obstacles et contraintes qui entravent le développement de la coopération économique entre les régions. 
Soulignons enfin qu'une délégation parlementaire algérienne conduite par le président de la commission des Affaires financières et économiques du Conseil de la nation, Chouiya Taha Hocine a pris part à cette réunion.
Source Le Maghreb & Medafco

Aucun commentaire: