Translate

lundi 24 décembre 2012

OT Med - Neuf labos s'unissent sur le réchauffement climatique


OT- Med ou Objectif Terre Bassin Méditerranéen. Le nom que s'est donné le laboratoire d'excellence qui vient d'organiser sa conférence d'ouverture affiche ses ambitions. Il rassemble neuf entités de recherches sous la bannière d'Aix-Marseille Université qui oeuvrent sur le thème du réchauffement climatique et aussi du risque sismique. 
Le réchauffement climatique n'intéresse pas seulement les scientifiques. À terme, les activités balnéaires seront affectées.
Soit un potentiel de 500 chercheurs et un financement de 7 millions d'euros sur huit ans obtenus sur un vrai projet répondant à l'appel d'offres du grand emprunt.
"Il s'agit de vraies collaborations entre toutes les disciplines sur des thèmes majeurs pour notre avenir, souligne Joël Guiot climatologue au Cerege et directeur d'OT-Med.

Ce laboratoire d'excellence fait travailler ensemble des spécialistes de l'environnement, de l'agriculture, des économistes, des sociologues." En clair, le réchauffement climatique ou global, ce n'est pas seulement l'eau de mer plus chaude, avec un impact sur la biodiversité mais aussi des activités balnéaires qui changent et aussi une agriculture qui doit s'adapter. Et sans doute aussi des mouvements de population engendrés par l'appauvrissement de certaines terres dans le bassin méditerranéen.

"Modéliser et prévoir"
Joël Guiot résume le travail en cours en une formule : "Comprendre le passé, mesurer le présent, modéliser et prévoir".
"Notre champ de recherches est immense mais notre souhait est de ne pas rester cloîtré dans les labos, d'aller vers les associations, les citoyens. Pour vous donner un exemple, j'intervenais récemment à la Cadière-d'Azur et les viticulteurs me faisaient remarquer que les vendanges qui débutaient fin septembre naguère commencent maintenant au début du même mois. Le constat ne suffit pas. Notre laboratoire peut contribuer à une vraie prise de conscience sur une nécessaire adaptation de toute notre société, de nos activités."

Au-delà des climato-sceptiques, voilà une approche lucide qui prend en compte tous les scénarios possibles de réchauffement. Le laboratoire se penchant aussi sur l'aléa sismique avec son poids économique.
Au sein d'OT-Med sont rassemblées des structures comme l'Institut méditerranéen d'océanographie, le Centre d'études et recherches internationales et communautaires qui se penche notamment sur les outils du droit environnemental, l'Irstea qui oeuvre sur la forêt méditerranéenne, l'Eccorev qui travaille sur les écosystèmes terrestres et aquatiques ou encore l'Institut national de recherche agronomique.
Par Philippe Larue - Source de l'article La Provence

Aucun commentaire: