Translate

vendredi 1 avril 2016

Photomed : L’esprit méditerranéen

Photomed : le concours de photographie international

Fort d’un succès grandissant, le Festival Photomed s’est imposé en quelques années comme le lieu de rendez-vous incontournable de la photographie méditerranéenne. 

Photomed : L’esprit méditerranéenParti de Sanary en 2011, le festival a essaimé à Beyrouth où son rôle de partage culturel a pris tout son sens, Photomed prônant l’éducation et la culture comme les fondements d’une compréhension mutuelle, indispensables afin que cette région du monde retrouve paix et harmonie.

Cette année, pas de pays invité, mais un très bel hommage rendu à cette sublime jeune photographe qu’était Leila Alaoui, tragiquement disparue suite à l’attaque terroriste de Ouagadougou le 15 janvier dernier, attaque qui s’est déroulée à la veille de l’ouverture de la troisième édition de Photomed Beyrouth qui lui fut dédiée.

Leila incarnait à elle-seule tout ce que Photomed défend : l’ouverture d’esprit, la créativité, la beauté et le sourire, la lutte contre l’inculture, l’obscurantisme et la barbarie. Leila Alaoui avait exposé ses portraits grandeur nature de marocains au Festival 2014 et s’était impliquée sur la question des migrations subsahariennes comme le témoigne son film, Crossings, présenté à l’Hôtel des Arts de Toulon l’an passé.

Elle sera présente cette année en tant que commissaire à titre posthume de la première exposition de sa mère, Christine, également photographe, et qui sera entourée de Olli Bery, Ivana Boris, Eric Bourret, Richard Dumas, Alain Fleischer, Ferran Freixa, Wassim Ghozlani, Nick Hannes, Dolorès Marat, Marc Riboud, Giulio Rimondi, Hans Silvester, Sergio Strizzi, Lara Tabet, Bilal Tarabey, Paolo Ventura et Stephan Zaubitzer.

Ces photographes, sous l’égide du nouveau commissaire des expositions, Guillaume de Sardes, illustreront une programmation variée autour des thèmes du cinéma, des vestiges antiques et de Beyrouth, à Sanary, au musée du patrimoine à La Cadière, à l’Hôtel des Arts de Toulon et aux Embiez.

Le festival Photomed présente également « Animal et Cie », une exposition dans le cadre de l’Hôtel des Arts, qui rassemble des vidéos d’artistes pour lesquelles l’animal tient lieu de métaphore.

C’est, en effet, par l’allégorie que s’expriment parfois le mieux les problématiques sociales. Puiser dès lors son inspiration dans le règne animal permet d’introduire dans le récit des analogies pertinentes et de se jouer avec humour de sujets graves ou angoissants. Ainsi, les poissons traversant les parois de verre de leur bocal du Roumain Mihai Grecu, évoquent l’universel désir de retrouver la liberté.

Tous ces bestiaires qui sont le propre des poètes et des écrivains, trouvent dans l’art vidéo un exécutoire à leur mesure. En introduisant le mouvement, la couleur et le son, les vidéastes inventent ainsi les nouvelles fables du XXIe siècle.

Seront ainsi présentées les vidéos de Mihai GRECU / Thibault GLEIZE «Glucose», Adel ABIDIN «Mémorial», Miguel Angel RIOS «Landlocked», Chloe PIENE «Blackmouth», Sanna KANNISTO «Poison Dart Frogs Males», Martial CHERRIER «Fly or die», Frances YOUNG «Songs of Farewell» et Alice ANDERSON «Journey to the invisible cities».

Poursuivant inlassablement son rôle de diffusion de la culture et du dialogue comme remparts contre l’obscurantisme, le Festival Photomed soumet aux regards du public, une fois de plus, des moments de pur émerveillement et de réflexion.

Voyant toujours plus loin, Photomed espère, qu’après Beyrouth, les éditions de Casablanca et de Barcelone verront le jour pour permettre à la scène artistique et photographique méditerranéenne de continuer à s’implanter sur les pourtours de la Méditerranée dans une dynamique commune.

Informations pratiques

Festival de La Photographie Méditerranéenne 
Du 26 mai au 19 juin 2016
Sanary-sur-Mer
Mairie de Sanary-sur-Mer
Entrée libre   -  www.festivalphotomed.com

Par Laurélia Torno - Source de l'article Artsixmic

Aucun commentaire: