Translate

samedi 17 septembre 2016

Pourquoi le régime méditerranéen fonctionne-t-il aussi bien ? Ce n’est pas seulement grâce aux aliments consommés, c’est aussi grâce à l’art et la manière de les manger...

Pourquoi le régime méditerranéen fonctionne-t-il aussi bien ? Ce n’est pas seulement grâce aux aliments consommés, c’est aussi grâce à l’art et la manière de les manger...
Manger son repas le plus lentement possible, le partager avec des personnes que l'on aime, sieste digestive... Autant d'habitudes de vie qui, combinées à une alimentation méditerranéenne, permettent d'avoir une santé de fer et un physique de rêve. De quoi faire saliver bien des Français.
  • Les populations méditerranéennes ont un rapport à la nourriture bien particulier. 
  • La manière dont les Méditerranéens cuisinent et consomment la nourriture est excellente pour la santé.
  • Les Français ont quant à eux de mauvaises habitudes alimentaires et feraient bien de s'en inspirer.
Atlantico : Selon un témoignage publié dans The Washington Post (voir ici), le fameux régime méditerranéen ne marcherait pas seulement grâce aux aliments consommés en tant que tels, mais aussi grâce à la manière de les consommer. Etes-vous d'accord avec cette analyse ?

Jean-Michel Cohen : Absolument, et voici pourquoi :

  • Les Méditerranéens mangent lentement, en prenant le temps de savourer les aliments. Ainsi, ils laissent leur corps assimiler progressivement la nourriture ingérée, et arrivent plus rapidement à satiété. En moyenne, un Méditerranéen consomme entre entre 1800 et 2200 calories par jour, alors qu'un Français en consomme en moyenne 2400.
  • Les Méditerranéens respectent le calendrier des fruits et légumes, ce qui leur permet d'avoir plus de nutriments dans les aliments qu'ils consomment. Une tomate ou des frambroises achetées en décembre n'auront pas les mêmes qualités nutritives que celles qui sont consommées l'été, car c'est normalement à cette période de l'année que ces fruits arrivent naturellement à maturité. Pareil pour le kiwi ou encore les poivrons, censés apporter de la vitamine C : consommés hors saison, point de vitamines.
  • Les Méditerranéens ne consomment aucun produit transformé ; ils cuisinent eux-même des aliments que ne sont pas passés par les mains des industriels du secteur, ce qui leur évite de consommer trop de sucres, de colorants ou encore de conservateurs par exemple.
  • Les Méditerranéens font systématiquement la sieste après leur repas, favorisant ainsi leur digestion.
  • Les Méditerranéens ont fait des repas des moments forts de la journée, très importants pour leur vie sociale. Le fait de prendre le temps d'échanger avec les personnes avec qui l'on mange nous oblige à se déconnecter du smartphone ou autre écran favorisant les montées de stress, qui peuvent avoir une forte incidence sur la manière de consommer notre repas, soit en coupant la faim, soit en déclenchant des crises de boulimie.
Les Français devraient-ils s'inspirer selon vous du mode de consommation des aliments des Méditerranéens ?

Tout à fait.

Déjà parce que le régime méditerranéen est bon pour toutes les catégories de population, sans exception (adultes, enfants, adolescents...).

Ensuite parce que les Français ne suivent pas le calendrier des fruits et légumes, ce qui leur fait perdre des nutriments, comme expliqué plus haut, mais aussi de l'argent (une tomate vaut trois fois son prix d'été en hiver).

Enfin et surtout parce que les Français ont tendance à déjeuner sur le pouce, souvent seuls, scotchés à leur smartphone et très rapidement, sans bien sûr faire de sieste derrière. Tout ces facteurs, cumulés la plupart du temps, provoquent des déséquilibres alimentaires.

D'un point de vue plus nutritif, quels sont les points forts du régime méditerranéen ? A quoi nos assiettes devraient-elle ressembler pour suivre ce mode d'alimentation ?

Les principaux points forts du régime méditerranéen sont les suivants : consommer des huiles de très grande qualité (bonnes pour la mémoire), manger beaucoup de fibres (bonnes pour la digestion) et se nourrir de produits laitiers fermentés (lait, yaourt, fromage...), excellents pour le macrobiote intestinal.

Sur une journée, cela donne grosso modo les menus suivants :
  • Du pain complet ou aux céréales, accompagné d'un peu d'huile ou d'un peu de beurre, d'un laitage fermenté et d'un fruit au petit-déjeuner.
  • De la viande blanche, des féculents, des légumes, un laitage fermenté et un fruit pour le repas du midi et du soir. Pas besoin de se restreindre pour le dîner, cela ne sert à rien si l'on suit ce type de régime.
Source de l'article Atlantico

Aucun commentaire: