Translate

mercredi 21 septembre 2016

Projet ENTREPART «Partage d’expériences dans l’entrepreneuriat Tuniso-Italien»

S’inscrivant dans le cadre du programme de Coopération Transfrontalière Italie-Tunisie 2007-2013, le projet ENTREPART «Partage d’expériences dans l’entrepreneuriat Tuniso-Italien» a été lancé en décembre 2014 par la confédération nationale des artisans de Ragusa (CNA Ragusa-Italie) en partenariat avec CNA Syracuse-Italie, l’Office nationale de l’Artisanat de Tunisie (ONAT) et l’Union régionale de l’industrie du commerce et de l’Artisanat (UTICA Ariana).

LogoUne enveloppe d’environ 583 mille euros a été allouée par l’Union Européenne pour l’exécution du projet ENTREPART qui a duré 24 mois.

Le projet « ENTREPART » vise la création d’un mécanisme de coopération transfrontalière entre la Tunisie et l’Italie générant des opportunités pour les entreprises artisanales tunisiennes et italiennes. ENTREPART est une occasion pour les artisans tunisiens et italiens pour apprendre de nouvelles expériences et d’échanger des connaissances. ENTREPART facilitera ainsi la recherche de nouveaux partenaires et la création de nouvelles activités et réseaux pour la coopération transfrontalière entre les deux pays.

Ciblant les associations professionnelles du secteur artisanal, les micros et petites entreprises et les nouveaux entrepreneurs (artisans, femmes, jeunes) désireux de développer leurs projets ou entreprises, le programme « ENTREPART » a pour objectif de promouvoir l’esprit d’entrepreneurial au niveau transfrontalier, stimuler la création de nouvelles entreprises, accroitre la compétitivité des entreprises, stimuler l’internationalisation à travers la coopération et impulser une synergie commune à l’intérieur du tissu associatif des deux économies tunisienne et italienne.

A ce propos, Mr. Anis Karchabou, responsable des projets de coopération à UTICA Ariana notamment pour le projet ENTREPART explique que le projet a débuté en 2014 à travers des séances de présentation ciblant les artisans de petits métiers dans le secteur menuiserie, aluminium, poterie, pâtisserie, sociétés de services , cosmétiques ou la restauration.

Rappelant que dans une première étape, le projet a été lancé à travers l’organisation de plusieurs séminaires de présentation et d’animations territoriales au profit des artisans et petit métiers des différentes régions éligibles (Raguse, Siracuse, Ariana, Tunis, Nabeul, Bizerte, Manouba). Dans une seconde étape une analyse territoriale du marché a été effectuée pour chaque partenaire dans les régions éligibles réciproques. Des travaux de consolidation par pays ont permis d’aboutir à deux rapports d’analyses territoriales le premier relatif à l’Italie et le deuxième à la Tunisie. Ces analyses ont permis d’avoir une cartographie précise des dynamiques du territoire en matière d’entreprises et des artisans ainsi que du potentiel existant des secteurs les plus représentatifs.

Grâce à la recherche, l’animation territoriale, la communication et l’assistance spécialisé, le projet ENTREPART a créé 22 programmes d’échange et de coaching entre les entreprises tunisiennes et siciliennes pour le partage des bons pratiques de gestion et de production, le transfert de savoir-faire et des compétences managériales, l’identification des opportunités de coopération transfrontalière.

Après la sélection de 22 entreprises tunisiennes, un travail de matching a été effectué afin de sélectionner les 22 entreprises italiennes pouvant établir des accords de partenariat avec les entreprises tunisiennes, a fait savoir Mr Karchabou.

ENTREPART a permis de consolider et valoriser les ponts économiques culturels sociaux déjà existants entre la Tunisie et l’Italie à travers l’élaboration de nouveaux accords de partenariat économique.

ENTREPART a permis de tisser des liens économiques entre les artisans tunisiens et italiens afin de faire face ensemble aux exigences du marché mondial et résoudre les problèmes de commercialisation de leurs produits dans les deux rives, a souligné Mr Karchabou.

Afin d’assurer la pérennité du programme, une plateforme (http://www.entrepart-italietunisie.eu/comunita) a été créée permettant aux artisans tunisiens et italiens de s’inscrire et d’interagir ensemble et offrir l’occasion pour d’autres artisans à établir de nouveaux partenariats.

Mr. Anis Karchabou mentionne, par ailleurs que la CNA Raguse, CNA Syracuse, ONAT et UTICA Ariana proposent une assistance technique et logistique aux artisans tunisiens et Italiens afin d’établir un partenariat durable et sérieux inter partenaires Italiens et Tunisiens, précisant, à cet égard, que la réussite et la concrétisation du partenariat reste tributaire de la volonté, de l’engagement moral et financier des deux partenaires.

Pour sa part, Mr. Giuseppe Santocono Président de la CNA Ragusa (Confédération nationale de l’artisanat et des PME, Province of Ragusa), Chef de file du projet ENTREPART a souligné que dans le cadre du projet la CNA Ragusa a pour mission de mettre en relation les artisans italiens avec leurs homologues tunisiens et faciliter ainsi le dialogue et la coopération entre les deux. La confédération a tenu à soutenir et accompagner le développement des activités envisagées dans le projet.

« Ce projet est une occasion pour créer des opportunités et développer des services innovants pour les artisans de la province de Ragusa qui souhaite démarrer des projets de coopérations avec les partenaires économiques tunisiens, ce qui permettra d’augmenter leur compétitivité et de d’imposer dans un contexte économique mondialisé » a-t-il précisé.

De son côté, Mme. Cristina Dragoi, Coordinatrice Projet ENTREPART a révélé que la confédération examine avec ses partenaires tunisiens la possibilité de poursuivre cette collaboration en accompagnant les artisans dans la concrétisation des accords signés avec la partie tunisienne.

Signalant que la commission européenne vient d’approuver le nouveau programme de Coopération Transfrontalière Italie-Tunisie2014 -2020, Dragoi indique que la confédération étudie les modalités et procédure de prolonger l’expérience du projet « ENTREPART » dans le but de créer plus d’initiatives avec la Tunisie et d’explorer ainsi de nouvelles opportunités.

Soulignons qu’au cours du projet ENTREPART «Partage d’expériences dans l’entrepreneuriat Tuniso-Italien», 22 entreprises tunisiennes ont participé à l’échange. À la fin de l’intervention du projet ENTREPART, 14 entreprises tunisiennes et 14 siciliennes ont identifié des possibilités concrètes de coopération transfrontalière.

Notons que à l’occasion de la clôture de la première génération du programme de partenariat tuniso-italien 2007-2013 IEVP, une présentation des résultats du projet ENTREPART « Partage d’expériences dans l’entreprenariat Tuniso-Italien» a été planifiée le mercredi 20 juillet 2016 au Musée national de Bardo à partir de 16h et ce en présence des délégués du Ministère de développement et de la coopération internationale, des partenaires tunisiens du projet ENTREPART, des représentants de la STC et de l’AGC et de l’antenne STC en Tunisie, des artisans tunisiens participants au projet ainsi que des représentants d’autres projets de coopération tuniso-italiens. L’atelier de présentation des objectifs et des outputs du projet fût une occasion pour exposer les résultats de 24 mois de travail et la collaboration tuniso-italienne.

Au cours de cette cérémonie, une présentation détaillée des outputs du projet et des différents accords de partenariats a été faite par le coordinateur technique du projet de l’UTICA Ariana, en outre des artisans tunisiens ont été présents pour faire part de leurs témoignages dans le cadre de l’expérience de l’échange effectué grâce au projet ENTREPART.

Le projet ENTREPART a été clôturé officiellement à Raguse le 26 Juillet 2016 tout en espérant que les mécanismes d’échange élaborés et mises en place ainsi que les 14 accords bilatéraux signés continueront à assurer la pérennité du projet.

Le tableau suivant résume les 14 accords signés entre artisans tunisiens et italiens :


14 artisans tunisiens ont signé des accords de partenariat bilatéraux avec 14 artisans siciliens. Voici leur Succes stories :

Source de l'article l'Economiste Maghrébin

Aucun commentaire: