Translate

mercredi 21 septembre 2016

Vol inaugural Alger-Budapest : L’Algérie futur hub régional et continental

« L’aéroport d'Alger va changer totalement sa physionomie par l’augmentation de ses capacités d'accueil et la qualité de ses installations répondant aux meilleurs standards internationaux qui feront de lui un hub régional », a affirmé jeudi dernier, le ministre des Transports, Boudjemaâ Talaï.

Résultat de recherche d'images pour "Aéroport Alger Air Algérie"

Désormais, les voyageurs auront la possibilité à partir d’Alger de rallier la capitale hongroise Budapest et cela depuis avant-hier jeudi. En effet, comme annoncé il y a quelques mois, la compagnie nationale Air Algérie a effectué jeudi son premier vol commercial régulier entre Alger et Budapest (Hongrie), devenant ainsi la première compagnie aérienne au niveau du Maghreb à desservir la Hongrie sans escale. Une ligne qui existait il y a 25 ans de cela, avant d’être interrompue en 1992 par les deux pays. 
La ligne Alger-Budapest-Alger sera desservie deux fois par semaine, soit dimanche et jeudi à 9h au départ de l’aéroport international Houari Boumediène, les vols retour depuis Budapest sont programmés les mêmes jours à 14h. Ainsi, les voyageurs pourront rallier en deux heures et demie la ville historique considérée comme étant l'un des centres de la culture humaniste de la Renaissance, sans effectuer d’escale dans une autre ville européenne comme c’était le cas auparavant. Outre la cinquantaine de passagers algériens qui ont pris part à ce premier vol, l’avion de type Boeing 737-800 comptait à son bord le ministre des Transports et des Travaux publics, Boudjemaâ Talaï, le PDG d'Air Algérie, Mohamed Abdou Bouderbala, le commissaire du gouvernement de Hongrie pour le Tourisme, Gustav Bienerth, et des ambassadeurs accrédités à Alger dont celui de la Hongrie, Mme Katalin Pritz Helga.
Au cours de son intervention, le ministre des Transports et des Travaux publics a souligné que l’ouverture de cette nouvelle ligne ainsi que tous les investissements consentis par l'Etat dans les domaines aérien, portuaire, routier et ferroviaire, traduisent l'ambition de l'Algérie de devenir un hub régional et continental dans le domaine des transports. « Avec l’extension de l’aéroport international, les compagnies aériennes pourront transiter par Alger pour rejoindre les villes du continent africain », expliquera, le ministre avant d’ajouter que ces investissements sont inscrits au programme du Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika. 
Le membre du gouvernement a également indiqué que la mise en service de cette nouvelle ligne « ouvrira de nouvelles perspectives dans les échanges notamment économiques, culturels et touristiques », en précisant que « cela permettra notamment aux entreprises des deux pays de travailler ensemble et d'examiner des partenariats gagnant-gagnant ». Et de souligner que cette nouvelle connexion « est un signe de rapprochement entre les deux pays et consolide davantage les liens forts d'amitié qui unissent les deux peuples ». Evoquant les travaux sur l’aéroport international et la qualité de service dans le secteur, M. Talaï affirmera que « l'aéroport d'Alger va changer totalement sa physionomie par l'augmentation de ses capacités d'accueil et la qualité de ses installations répondant aux meilleurs standards internationaux qui feront de lui un hub régional ». 
Pour sa part le PDG d’Air Algérie, la nouvelle ouverture sur l’Europe « porte à 44 les lignes d’Air Algérie vers l’international ». M. Bouderbala, indiquera aux représentants de la presse nationale qui ont pris part à ce premier vol que cette nouvelle ligne s'inscrit dans le cadre de l'un des axes stratégiques de la compagnie, à savoir le renforcement permanent de son réseau et l'établissement de liens entre l'Afrique et l'Europe centrale. Par ailleurs, le tarif affiché du billet Alger-Budapest aller/retour est de 25.5000 DA TTC, un prix très raisonnable comparativement à la tarification appliquée par la concurrence en Europe. Pour les perspectives de l’année 2017, l’on apprendra que la compagnie Air Algérie table sur l’ouverture de nouvelles lignes aériennes vers l’Afrique et l’Europe mais aussi les Etats-Unis d’Amérique. 
Le plan de développement de la compagnie sera orienté, dans les années à venir, vers l'ouverture de lignes vers l'Afrique centrale pour augmenter la part de marché d'Air Algérie qui est présente, à l'échelle subsaharienne, en Afrique de l'Ouest seulement. Pour couvrir ces nouvelles destinations, Air Algérie a tracé un programme d'acquisition de 16 avions neufs d'ici la fin 2016. Des acquisitions qui permettront également le renouvellement de sa flotte.
Ce programme vise ainsi, à porter le nombre d’appareils de la compagnie, de 43 avions actuellement à 59 fin 2016. Deux avions de type ATR 72-600 et Airbus 330-200 sont déjà réceptionnés ainsi que 6 autres avions qui le seront incessamment. Le reste des appareils sera réceptionné avant la fin 2016.
Il faut également noter que l’unité de fret d’Air Algérie sera dotée de deux nouveaux avions avant fin 2016 en vue de renforcer la dynamique d’exportation du produit national.

Par Mohamed Mendaci - Source de l'article Elmoudjahid

Aucun commentaire: