Translate

dimanche 5 juin 2016

Financement des PME : La Tunisie éligible à un nouveau programme de la Berd

La Tunisie devient éligible à un nouveau programme de la Berd pour le financement des petites et moyennes entreprises (PME) en monnaie locale.

Berd-Slim-ChakerPour soutenir les pays où elle investit, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) met en œuvre un Programme de financement des PME en monnaie locale qui soutient les pays pour mener des réformes et développer les marchés de capitaux locaux. 

Ce programme favorise l’accès des PME au financement en monnaie locale à des taux de marché compétitifs visant à stimuler le marché du crédit en monnaie locale. Ce qui permet de diversifier les sources de financement en monnaie locale.

Le protocole d’accord relatif à ce programme a été signé, vendredi, à Tunis, par Slim Chaker, ministre des Finances, et Hildegard Gacek, directrice générale de la Berd chargée de la région sud-est de la Méditerranée.

Parallèlement, le ministère tunisien des Finances a l’intention de prendre des mesures pour améliorer l’intermédiation en monnaie locale, développer les marchés de capitaux locaux et accroître la stabilité financière dans le pays.

Mme Gacek a déclaré : «Ce protocole d’accord est une étape majeure pour faciliter un plus grand accès au financement des PME en Tunisie. La Tunisie reste mobilisée en faveur d’un programme de réformes qui permettra d’améliorer, de développer et d’approfondir l’intermédiation en monnaie locale et les marchés de capitaux locaux.»

Marie-Alexandra Veilleux-Laborie, chef du bureau de la Berd en Tunisie, a souligné que «ce programme permettra à la Berd d’accorder des prêts aux PME tunisiennes en dinars tunisiens et à des taux de marché compétitifs. Les PME ayant un poids prépondérant dans l’économie tunisienne, cela confirme l’engagement de la Berd dans le pays et sa volonté de soutenir le développement du secteur privé tunisien.»

De son côté, M. Chaker, a déclaré : «Cet accord avec la Berd rentre dans le cadre de l’effort de l’Etat tunisien pour soutenir le tissu économique et les PMEs tunisiennes. La concrétisation de cet accord permettra aux entrepreneurs de bénéficier d’un nouveau moyen de financement à taux préférentiel, pour réaliser leurs projets de création ou d’expansion tout en les protégeant contre les risques de change.»

La Berd opère en Tunisie depuis 2012. Elle y a financé plus de 25 projets principalement dans le secteur privé pour un montant total de plus de 300 millions d’euros. La Banque a aussi facilité l’accès à l’assistance technique directe dont ont bénéficié environ 220 petites et moyennes entreprises tunisiennes à ce jour.

Source de l'article Kapitalis

Aucun commentaire: