Translate

dimanche 5 juin 2016

La Tunisie pourrait devenir un hub régional en matière de recherche scientifique

Grâce au programme-cadre de recherche et d’innovation de l’Union européenne (UE) ” Horizon 2020″, la Tunisie pourrait devenir un hub régional en matière d’enseignement supérieur et de recherche scientifique, a fait valoir, mercredi, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Chiheb Bouden.

developpementSigné en décembre 2015, l’accord d’adhésion de la Tunisie à ce programme ne manquera pas de valoriser la recherche scientifique, notamment, à travers le financement des laboratoires pilotes qui seront par la suite accrédités aussi bien en Tunisie qu’à l’étranger, a-t-il souligné, lors d’un panel sur le thème ” UE- Tunisie: Réussir l’association à l’initiative H2020″ inscrit dans le programme des journées de l’Europe qui se poursuivront jusqu’à demain jeudi.

Parmi les volets intéressants de ce programme, Bouden a insisté sur celui touchant à “l’innovation au sein des entreprises”, le qualifiant de volet “important” dans la mesure où il ambitionne de rapprocher l’université du monde socio-économique et d’encourager les entreprises à investir davantage dans des projets de recherche et d’innovation.

“Elles deviendront ainsi plus innovantes et compétitives”, a-t-il assuré.

Doté d’un fonds de près de 80 milliards d’euros sur 7 ans (de 2014 à 2020), “Horizon 2020” qui est un programme destiné aux 27 Etats membres de l’U.E et à quelques pays associés, permettra à la Tunisie de s’ouvrir au monde européen de la recherche et de participer à la planification des grandes orientations de ce programme, en matière de recherche, de développement et d’innovation, a souligné, pour sa part, Armelle lidou, Chef de Coopération, Délégation de l’Union européenne en Tunisie.

Elle a, également, tenu à rappeler que la Tunisie, “premier pays du sud de la Méditerranée à adhérer à ce programme”, sera en mesure de présenter des sujets de recherche scientifique au même titre que les pays membres de l’UE et de faire bénéficier les étudiants et les chercheurs tunisiens des avantages accordés par l’UE dans le domaine de la recherche scientifique et de l’innovation.

Par ailleurs, Lidou a souligné que l’union européenne continuera à soutenir les programme de recherche en Tunisie et à épauler ses efforts dans le seul objectif de “faire de cette adhésion une réussite”.

Le projet de loi organique portant approbation de l’ accord entre la Tunisie et l’UE sur le programme cadre de recherche et d’innovation Horizon 2020 avait été adopté mars dernier par l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Ce programme s’articule autour de trois axes-clés à savoir l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux.

Source de l'article Directinfo

Aucun commentaire: