Translate

dimanche 5 juin 2016

Rencontres de Cybèle 7 - « Dimension stratégique du changement climatique en Méditerranée occidentale d’ici 2050»

Rencontres de Cybèle 7    -    Marseille, Vilaa de la Méditerranée
le Jeudi 9 Juin 2016, 16:00 - 17:00
« Dimension stratégique du changement climatique en Méditerranée occidentale d’ici 2050»

Problématique et objectifs

L’ambition des ces rencontres est, à partir des hypothèses aujourd’hui développées, d’analyser les conséquences du réchauffement climatique ayant une portée stratégique, et de proposer des dispositions à adopter pour tenter de contenir leurs conséquences.

L’accord de Paris clôturant la COP 21 en décembre 2015 apporte une dimension souvent méconnue : celle de consacrer l’exigence de préservation des droits humains des populations impactées par le réchauffement climatique.

En effet, la déclaration finale de la COP 21 reconnait « que les changements climatiques sont un sujet de préoccupation pour l’humanité tout entière » et appelle les Parties, lorsqu’elles prennent des mesures pour faire face à ces changements, « à respecter, promouvoir et prendre en considération leurs obligations respectives concernant les droits de l’homme, le droit à la santé, les droits des peuples autochtones, des communautés locales, des migrants, des enfants, des personnes handicapées et des personnes en situation vulnérable, et le droit au développement, ainsi que l’égalité des sexes, l’autonomisation des femmes et l’équité entre les générations ».

Cette exigence face aux risques ainsi identifiés constitue bien une orientation stratégique. 

Dans les pays sahéliens, les sécheresses accélèrent les processus migratoires déjà existants. Ces migrations en interne peuvent entraîner de nouveaux conflits qui accroitront les déplacements vers le Nord s’ajoutant aux migrations déjà existantes du fait de l’insécurité alimentaire, des conflits en cours ou de l’évolution climatique. 

Une hausse de température de 2° d’ici 2100 provoquerait également, selon les experts, d’autres phénomènes :

La hausse du niveau de la mer serait particulièrement impactante en Méditerranée en raison de la concentration des populations sur les littoraux et de la rareté des terres arables, également concentrée sur les littoraux ;
les événements climatiques extrêmes seraient de plus en plus nombreux et puissants (inondations, vagues de chaleur, cyclones, tempêtes, feux de forêts, etc.) ;
les glaciers en Arctique et dans les zones montagneuses disparaîtraient, accroissant encore la montée du niveau des mers ;
ailleurs, les pénuries d'eau seraient de plus en plus fréquentes et la dégradation des sols plus marquée ;
les productions agricoles diminueraient du fait de la désertification, des sécheresses et des inondations : d'où des insécurités alimentaires et des instabilités rurales renforcées ;
à quoi s'ajouteraient le développement des maladies infectieuses (malaria en Afrique, choléra en Asie) et animales.

Par ailleurs, les prévisions concernant le changement climatique laissent à penser que les précipitations dans la région pourraient diminuer de 10% à 40% d’ici 2050. Autrement dit la région méditerranéenne prise globalement pourrait se retrouver confrontée à une véritable crise de l’eau et donc de l’agriculture.
Chacun de ces phénomènes est susceptible d’augmenter les flux migratoires voire de créer de nouvelles routes, déstabilisant les Etats, nourrissant les trafics, augmentant l’insécurité, favorisant l’émergence d’Etats de non droit et multipliant les occasions de conflits.

Dans cette perspective, et avec le souci d’être force de propositions, notamment pour une coopération mieux coordonnée, les tables rondes, articulées sur une demi-journée, traiteront respectivement :
  • Les effets du bouleversement des territoires et de l’espace maritime de la Méditerranée occidentale ; (ressources alimentaires, disponibilité de l’eau, modifications géographiques, raréfaction des ressources)
  • Les conséquences de la dégradation de l’environnement extérieur de l’espace Méditerranée occidentale ; (accroissement des migrations consécutif à des besoins économiques ou à des conflits)
Le but de ces Rencontres est bien de dégager des recommandations à l’intention des décideurs pour prévenir les risques ainsi identifiés.

Source de l'article Euromed Ihedn

Aucun commentaire: