Translate

mercredi 7 septembre 2016

MEETAfrica: 15 000 euros pour la création d’une activité entrepreneuriale en Tunisie

Le programme européen d’appui à l’entrepreneuriat des diasporas africaines, coordonné par Expertise France et financé par l’Union européenne, «Mobilisation Européenne pour l’Entrepreneuriat en Afrique» (MEETAfrica), a lancé un appel à candidature visant la création d’une activité entrepreneuriale innovante dans le domaine agricole, industriel ou des services.

appel Meet Africa

Cet appel est destiné aux étudiants en fin de cursus universitaire, aux jeunes chercheurs ou aux jeunes professionnels qualifiés, originaires d’un des pays partenaires dudit programme, à savoir laTunisie, l’Algérie, le Cameroun, le Mali, le Maroc et le Sénégal, et résidant en France ou en Allemagne.

Pour ce faire, Expertise France, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD), Campus France et l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) proposent de mutualiser les dispositifs d’accompagnement mis en œuvre précédemment dans le Programme d’appui à la création d’entreprises innovantes en Méditerranée (PACEM), et ce, à travers le projet MEETAfrica.

Le financement de cet accompagnement se fera à travers la mobilisation d’un montant pouvant aller jusqu’à 15 000 euros (de prestation principalement, éventuellement d’un nombre limité de missions sur le territoire d’implantation), en cohérence avec la feuille de route relative au projet.

L’objectif de cet appel est d’accompagner environ 80 entrepreneurs africains.

Le dernier délai de dépôt des candidatures est prévu pour le 15 septembre. Le candidat doit être ressortissant d’un des six pays cibles, résident ou en accueil estudiantin en France ou en Allemagne, porteur d’un projet de création d’entreprise innovant à caractère technologique, titulaire ou en cours d’acquisition d’un diplôme de l’enseignement supérieur français de niveau licence, master, doctorat ou post-doctorat et âgé de 45 ans.

A noter que le MEETAfrica s’inscrit dans le cadre du Processus de Rabat, Dialogue Euro-Africain sur la Migration et le Développement. Il est financé dans le cadre de la Facilité Migration and Mobility Dialogue gérée par l’International Centre for Mobility Policy Development (ICMPD) et financée par l’Union européenne à travers un budget de 1,7 M d’euros.

Il est à noter que le PACEIM, initié en 2010, s’adresse aux diasporas scientifiques et techniques en provenance de la Tunisie, d’Algérie, du Liban et du Maroc établies en France.

Il vise à faciliter les initiatives entrepreneuriales des diasporas pour la création de richesses, de valeurs ajoutées, et d’emplois au Sud de la Méditerranée, et ce, via une collaboration entre l’Institut de recherche pour le développement (IRD), Marseille Innovation, Berytech – Liban, l’ANVREDET – Algérie, l’APII – Tunisie, le CNRST – Maroc.

Source de l'article l’Économiste Maghrébin

Aucun commentaire: