Translate

dimanche 11 septembre 2016

Une opération navale de l’UE en Méditerranée entamera deux nouvelles tâches de soutien



Le 30 août 2016, le Comité politique et de sécurité a autorisé l’EUNAVFOR MED opération SOPHIA à entamer deux nouvelles tâches de soutien : la formation des garde-côtes libyens et de la marine libyenne, ainsi que la contribution à la mise en œuvre, en haute mer, au large des côtes libyennes, de l’embargo des Nations Unies sur les armes.
 
Formation des garde-côtes libyens et de la marine libyenne : Les autorités libyennes légitimes ont sollicité une aide pour le renforcement des capacités et la formation de leurs garde-côtes et de leur marine, l’objectif étant d’améliorer leur capacité à démanteler les réseaux de trafic de migrants et de traite des êtres humains en Libye et à mener des activités de recherche et de sauvetage qui sauveront des vies et renforceront la sécurité dans les eaux territoriales libyennes. Cette tâche sera financée grâce à des contributions financières de quelques États membres gérées par le mécanisme Athena.
 
Lutte contre le trafic d’armes : Conformément à la résolution 2292 (2016) du Conseil de sécurité des Nations Unies, l’opération contribuera à l’échange d’informations et soutiendra la mise en œuvre, en haute mer, au large des côtes libyennes, de l’embargo des Nations unies sur les armes. Cela améliorera le niveau général de connaissance de la situation maritime et limitera les mouvements d’armes vers Daech et d’autres groupes terroristes.
 
L’EUNAVFOR opération Sophia est active sur les eaux internationales depuis juin 2015. Sa mission principale est de démanteler le modèle économique des réseaux de trafic de migrants et de traite des êtres humains en Méditerranée centrale. 
 
Pour en savoir plus
Conclusions du Conseil sur l’opération Sophia EUNAVFOR MED (23-05-2016) 
SEAE – Libye
EU Neighbourhood Info Centre – Libye
Délégation de l’UE en Libye – site internet et page Facebook  

Aucun commentaire: