Translate

mercredi 9 novembre 2016

Le Parlement européen débat de l’apprentissage par le travail et de la mobilité circulaire dans le Maghreb



L’apprentissage par le travail et la mobilité circulaire ont fait l’objet d’un échange de vues qui a eu lieu plus tôt ce mois-ci au Parlement européen (PE) à l’initiative de la délégation du PE pour les relations avec les pays du Maghreb, avec la participation de représentants de trois pays d’Afrique du Nord (Maroc, Tunisie et Algérie), de la Commission européenne et de la Fondation européenne pour la formation (ETF).
 
Le débat a mis en évidence les principaux enjeux en matière de compétences dans la région, y compris le chômage des jeunes, le chômage des diplômés, ainsi que le faible taux de jeunes qui suivent une filière professionnelle au niveau secondaire.
 
Les thèmes clés qui ont émergé de la réunion étaient :
 
• la nécessité d’améliorer l’éducation et la formation professionnelles en matière d’accès et de qualité, avec une orientation claire sur l’employabilité ;
• la nécessité d’améliorer l’apprentissage par le travail en permettant aux entreprises de jouer leur rôle dans la formation des prochaines générations de travailleurs ;
• la nécessité de promouvoir et de soutenir la mobilité circulaire entre les pays dans la région, et entre le nord et le sud, en profitant aussi des chaînes d’approvisionnement des entreprises en vue de promouvoir l’employabilité.
 
La Fondation européenne pour la formation est une agence créée par l'Union européenne qui vise à contribuer au développement des systèmes d'éducation et de formation de ses pays partenaires. Dotée d'un budget annuel de 18 millions d'euros, sa mission consiste à aider les pays en développement et en phase de transition à exploiter le potentiel de leurs ressources humaines par le biais de réformes dans les secteurs de l’éducation, de la formation et de l’emploi, dans le cadre de la politique de relations extérieures de l’UE. 
 
Pour en savoir plus

Aucun commentaire: