Translate

dimanche 6 novembre 2016

L’initiative PRIMA va accélérer la recherche euro-méditerranéenne

La Commission européenne vient de finaliser sa proposition de premier partenariat de recherche et d'innovation en Méditerranée (PRIMA) pour le développement de solutions innovantes et durables. 

Afficher l'image d'origineLa proposition d'initiative PRIMA doit désormais être approuvée par le Parlement européen et le Conseil de l'Europe. 

Cette initiative a émergé du Conseil « Compétivité » qui s’est tenu à Nicosie en 2012, sous présidence chypriote. Un groupe réunissant des Etats membres et des pays partenaires méditerranéens (MPC) a depuis travaillé à l'identification de solutions durables en termes de sécurité alimentaire et de gestion de l'eau dans les pays du sud. Ce partenariat long-terme entre les pays du Bassin méditerranéen, le premier du genre, est basé sur un intérêt mutuel. Il a été proposé à l’Union en décembre 2014.

Les principaux membres de l'initiative PRIMA ont défini un programme ciblant prioritairement les problématiques d'eau et de nourriture, avec comme objectif de rendre les économies locales dynamiques et créatrices d'emploi. Le programme est basé sur l’Article 185 du TFUE et répond aux objectifs d’Horizon 2020.

L’initiative PRIMA atteindrait un montant global de 400 millions d'euros, permettant à l’Union et aux Etats membres de participer activement aux programmes de recherche puisqu’elle apporte un cofinancement à hauteur de 200 millions d’euros, auxquel s'ajoutent 200 millions d’euros provenant des MPC.

Initiative PRIMA (disponible en anglais).
Pour plus d'information : Europa (disponible en anglais). 

Source de l'article Animaweb

Aucun commentaire: