Translate

dimanche 13 novembre 2016

L’UE et la Jordanie discutent des droits de l’homme, de la gouvernance et de la démocratie



Le sous-comité UE-Jordanie sur les droits de l’homme, la gouvernance et la démocratie a tenu sa 10e réunion à Amman la semaine dernière, réunissant des représentants des autorités jordaniennes, de l’UE et des États membres de l’UE.
 
Les deux parties ont discuté des développements au Proche-Orient, y compris de l’impact sur la Jordanie et l’UE. Elles ont confirmé qu’il était essentiel de poursuivre la coopération dans les contextes des Nations Unies, régionaux et bilatéraux en vue de remédier à l’instabilité dans la région affectant la zone euro-méditerranéenne. L’UE et la Jordanie ont convenu de la nécessité d’adopter une approche à multiples facettes, y compris grâce à une coopération en matière de sécurité, de migration, de commerce, de stabilité économique et de gouvernance. Les deux parties ont réaffirmé leur engagement mutuel en faveur des droits de l’homme, de la démocratie et de l’état droit à cet égard.
 
L’UE et la Jordanie continueront à coopérer afin de garantir une protection et des possibilités d’éducation pour les réfugiés syriens. L’UE et la Jordanie ont également évoqué leur accord historique sur la simplification des règles d’origine en échange de possibilités d’emploi pour les populations d’accueil et les réfugiés.
 
La Jordanie et l’UE ont rappelé que les objectifs en matière de sécurité et de droits de l’homme, y compris une société civile pluraliste, se renforcent mutuellement, et ont souligné qu’il était important de promouvoir et de protéger les droits de l’homme et les libertés fondamentales. L’UE a salué la Jordanie pour ses élections législatives inclusives, pacifiques et bien gérées qui se sont tenues le 20 septembre, et a réitéré son engagement à continuer de soutenir les efforts déployés par la Jordanie en faveur d’une réforme électorale soutenue, ainsi que du renforcement des institutions des partis parlementaires et politiques.
 
L’UE a salué le dernier document de discussion du roi Abdallah II et l’engagement de la Jordanie sur l’état de droit et les droits de l’homme, ainsi que la détermination du pays à lutter contre l’intolérance et la radicalisation. L’UE continuera à soutenir la mise en œuvre, par la Jordanie, de son plan pour les droits de l’homme 2016-2025. L’UE a souligné la contribution essentielle que la société civile apporte à la sécurité, la stabilité et la prospérité, et a encouragé la Jordanie à renforcer le mandat des organisations de la société civile en tant que moteur de changement positif. L’UE a réaffirmé sa volonté de continuer à soutenir les efforts déployés par la Jordanie dans le renforcement des droits des femmes, de la liberté d’expression, de la liberté d’association et de réunion, entre autres. 
 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre - Jordanie
Délégation de l’UE en Jordanie – Site internet

Aucun commentaire: