Translate

dimanche 6 novembre 2016

Rencontres Films Femmes Méditerranée : des artistes qui résistent, persistent, produisent

Les Rencontres Film Femmes Méditerranée FFM 2016 viennent d’être présentés à l’Institut Culturel italien de Marseille

Au programme de cette édition, quarante films longs et courts-métrages, fictions et documentaires, dont de nombreux inédits, tournés dans 16 pays de la Méditerranée avec 8 lieux de projection à Marseille du 6 au 18 octobre et 5 en Région, à la Ciotat, Cucuron, Hyéres, Martigues et Port de Bouc, du 14 au 23 octobre.

Lundi 10 octobre à 20h30 aux Variétés avant-première de "Corniche Kennedy" de Dominique Cabrera

L’équipe de Films Femmes Méditerranée (Photo FFM)

Michèle Trégan, la nouvelle Présidente de FFM a mis en exergue ce choix d’un cinéma de témoignage et d’ouverture « dont on a besoin ici et surtout en Méditerranée où on se déchire et où il est important de porter des paroles de paix. » Avec toute son équipe -de femmes - elle a présenté ces Rencontres « comme un lieu d’échanges avec la trentaine de réalisatrices invitées ». 

Des réalisatrices, uniquement de longs métrages car le budget des FFM ne permet pas de recevoir également les réalisatrices des courts-métrages. L’édition 2016 des Rencontres Films Femmes Méditerranée s’annonce une nouvelle fois riche d’un cinéma où les réalisatrices d’une Méditerranée élargie à « d’autres rives » s’expriment avec courage et passion. « Dans un contexte général marqué trop souvent par la désespérance, le deuil et le rejet, ces artistes résistent, persistent, produisent »

Inedit "Traces de Santal" de María Ripoll Espagne, 2014 ce jeudi 6 octobre à 20h30 aux Variétés

Le fil conducteur de cette 11e édition est « d’arracher à l’oubli les histoires individuelles, tissées dans les histoires collectives » : une jeune femme qui recherche jusqu’en Allemagne L’Olivier millénaire arraché à la terre d’Espagne, une jeune Portugaise qui fait revivre la figure de son grand-père, opposant à la dictature de Salazar dans A Toca do Lobo, une voyageuse en Bosnie qui oppose au silence criminel de la ville la mémoire des Femmes de Višegrad, les familles des juges Falcone et Borsellino en résidence forcée dans une île loin de Palerme : Era d’estate. 
Des lieux solaires, vivants, malgré une histoire douloureuse : c’est Bota, le bar albanais au milieu de nulle part, et c’est aussi l’étonnante Beyrouth de Birds of September et And The Living Is Easy. De l’amour, de l’amitié toujours ! L’amour des femmes pour les marins rencontrés et perdus de Exotica, Erotica, etc., celui qui surgit comme l’eau fébrilement attendue de Thirst, celui pour une vieille dame déclinante dans Vivere ou le trouble réprimé du jeune garçon de Pourquoi m’as-tu abandonné ? 
Et l’amitié des jeunes réfugiés de The Longest Runen Grèce, des deux exilées à Zurich de Das Fräulein, des explosives Divines, des plongeurs mythiques de Corniche Kennedy. De la musique Bollywood de Traces de Santal au cinéma italien de Latin Lover, aucun registre n’est interdit pour les réalisatrices méditerranéennes, un peu sorcières aussi avec Le Miracle de Tékir ou l’Histoire d’une mère. Aucun support ne leur est fermé et surtout, pas la création sur le web. Enfin un hommage sera rendu à Chantal Akerman, cinéaste du temps, et à Juliet Berto, La Fille aux talons d’argile. « Elles sont la preuve toujours vivace du lien de l’intime et de l’universel. »

Ces rencontres FFM se veulent aussi pédagogiques avec une leçon de cinéma, conversation croisée entre deux réalisatrices des Balkans, Andrea Štaka et Jasmila qui présenteront au public, samedi 8 octobre de 11heures à 15 heures
au Vidéodrome 2, leur parcours personnel : leurs formations, leurs influences cinématographiques, leurs sources d’inspiration. Dans un échange interactif à partir
d’extraits de films, elles vous entraîneront à la découverte de leur travail de réalisatrice,
monteuse, scénariste et productrice. Elles évoqueront, par ailleurs, leur approche des enjeux géopolitiques et la mémoire de l’histoire des Balkans.
Et toujours le samedi 8 octobre de 15h30 à 17h30 au MarsMediaLab : Web création.

Les Rencontres Films Femmes Méditerranée proposent un tour d’horizon des nouvelles formes de création sur la toile. Le champ de découvertes est large : en témoignent quelques pépites dans un parcours orchestré par Christilla Huillard-Kann et Nicolas Bole. Sophie Goupil propose quant à elle de visionner un film en réalité virtuelle. En conclusion, Jean-Michel Albert présentera les dernières tendances du marché international de la webcréation. Elisabeth Hulten, membre de l’équipe des Rencontres et spécialiste du Web cinéma, nous en dit plus.

Enfin FFM soutient le cinéma Les Variétés. Cette salle de la Canebière est confronté à de graves problèmes financiers. Elle devrait être placée en redressement judiciaire, le 5 octobre prochain. Les rencontres font à dessein leur ouverture, le 6 octobre à 18heures et la recette des 4 projections du 10 octobre sera entièrement versée aux salariés du cinéma.
Mireille BIANCIOTTO

Plus d’info et programme : films-femmes-med.org

Source de l'article Destimed

Aucun commentaire: