Translate

dimanche 6 novembre 2016

Traçons le chemin pour conserver les plantes à travers la Méditerranée

UICN - Union Internationale pour la Conservation de la Nature

Le Monténégro accueillera la 1ère Semaine de conservation des plantes méditerranéennes.

Plus de 80 participants appartenant à 18 pays se réuniront du 24 au 29 Octobre pour assister à la 1ère Semaine de conservation des plantes méditerranéennes, à Ulcinj (Monténégro), avec pour objectif de construire un réseau pour conserver les plantes et la diversité culturelle dans la région méditerranéenne.

Cette première rencontre régionale réunira des botanistes, des gestionnaires de sites, les populations locales et les organisations de la société civile travaillant sur cette thématique. Ils partageront des exemples réussis de conservation des plantes avec les communautés locales et exploreront les actions visant à promouvoir et à encourager la conservation des plantes à travers la Méditerranée.

La flore méditerranéenne est menacée et la région est reconnue comme l'une des quatre zones critiques de biodiversité les plus significativement perturbées de la planète. Cet événement, organisé par le Centre de Coopération pour la Méditerranée, Global Diversity Foundation et Plantlife Green Home, permettra d'établir un cadre de dialogue entre les parties prenantes et de les sensibiliser sur le rôle que les plantes jouent dans le maintien de la biodiversité, tout en étant un moyen de subsistance pour de nombreuses personnes à travers le monde et cela en leur fournissant des services écosystémiques essentiels à leur survie (c.-à-d: source d'eau, lutte contre les inondations, captage du carbone, la prévention de la désertification et un réservoir de diversité génétique).

''Cet événement vise à devenir un point de rassemblement pour les botanistes; les membres de la société civile travaillant dans le domaine de la conservation des plantes; les membres de la communauté; et pour tous ceux qui souhaitent inclure des programmes de conservation des plantes dans leurs projets de développement durable'', explique Antonio Troya, directeur du Centre de Coopération pour la Méditerranée.

''Cette réunion interactive offre une excellente occasion de discuter du rôle essentiel que la population locale joue dans la conservation de la flore méditerranéenne et d'explorer les possibilités de coopération au sein de la région afin de soutenir les pratiques traditionnelles de conservation et les zones conservées par les communautés'', explique Gary Martin, directeur de la Global Diversity Fondation.

Cette rencontre sera aussi l'occasion pour renforcer les capacités et le réseautage entre toutes les organisations travaillant dans le domaine de la conservation des plantes en Méditerranée. De plus, elle permettra de mettre en valeur les différents projets de conservation des plantes dans la région, tels que le projet d'approche intégrée de conservation des plantes dans le Haut Atlas Marocain (« Integrated Approach to Plant Conservation in the Moroccan High Atlas »), le projet CAREMEDIFLORA, le projet d'Appui aux pratiques culturelles favorables à la nature en Méditerranée (« Supporting cultural practices that benefit nature in the Mediterranean project ») et le projet de Conservation de la flore et des habitats naturels avec les populations locales dans le sud et l'est du bassin méditerranéen - IPAMed (« Conserving wild plants and habitats for people in the South and East Mediterranean»). Toutes ces initiatives sont financées par la Fondation MAVA.

Source de l'article Newspress

Aucun commentaire: